Accueil CULTURE

Haïti : « TEFADMA », du théâtre pour peindre la réalité sociale des zones vulnérables

40
Img 20240326 Wa2880

Le théâtre a été, le lundi  25 Mars 2024, au cœur d’une présentation faite par le groupe Teyat Fanm Angaje pou Devlopman Moun Anba (TEFADMA) au Centre Culturel Haïti-Brésil en présence de divers acteurs dont des journalistes.

LE FACTEUR HAÏTI, le 26 Mars 2024._Sensibiliser les acteurs dont ceux étatiques à pencher sur le sort des personnes dans les quartiers vulnérables comme ceux de Cité Soleil, de la Saline et de Saint Martin, tel est l’objectif de cette troupe qui a présenté Dezawa Moun Anba au grand public ce 25 mars.

Les treize (13) jeunes femmes faisant partie de cette structure ont reçu une formation bien dosée sur le théâtre avec des intervenantes dont la comédienne Gaêlle Bien-Aimé. Elles entendent par le théâtre participer à la reconstruction de la mémoire populaire et d’attirer l’attention sur leurs vécus au quotidien.

TEFADMA a bénéficié l’appui de ConcernWorldWide à travers le projet Fanm Djanm dans l’axe de recevabilité sociale accompagnant les jeunes des zones vulnérables.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)