Accueil INSÉCURITÉ

Haïti : Un Avocat du Barreau de Port-au-Prince et une étudiante en sciences infirmières kidnappés

1140

Maître Cosméus et Fabiola Paillant, respectivement Avocat du Barreau de Port-au-Prince et étudiante en sciences infirmières, ont été enlevés dans la soirée du mardi 15 février 2022, dans la Capitale haïtienne.Des individus armés à bord de véhicules sont accusés d’être les auteurs des rapts.

LE FACTEUR HAÏTI , le 16 Février 2022._La justice haïtienne ainsi que la communauté estudiantine sont victimes du climat d’insécurité, notamment le kidnapping qui égorge égorge le pays. Mardi soir, pas moins de deux personnes ont été enlevées à Port-au-Prince, la Capitale d’Haïti.

Selon des informations qui nous sont parvenues, les deux victimes répondent aux noms de Maître Cosméus et Fabiola Paillant, entre autres.

Haïti : Un Avocat du Barreau de Port-au-Prince et une étudiante en sciences infirmières kidnappés
Me Cosméus , Avocat et l’un des Conseillers au Barreau de Port-au-Prince/ Photo : Anonymat

La première est un Avocat , également l’un des Conseillers au Barreau de Port-au-Prince, confirme une source judiciaire contactée par la rédaction de l’agence de presse en ligne LE FACTEUR HAÏTI, tandis que la seconde est une étudiante l’École Nationale d’infirmières de l’Université d’État d’Haïti (UEH). Elle serait en première année.

Me Cosméus a été kidnappé à sa sortie du Palais de Justice, situé au Bicentenaire de Port-au-Prince, a précisée la source judiciaire requérant l’anonymat.

Il s’agit du 3ème avocat pris en otage par des gangs après Me Kery SEMERVIL ainsi que Me Antoine Delva, Avocats au Barreau de Petit-Goâve . Enlevé, à la rue des Casernes en date du 9 Février 2022, Me Delva est un ancien Greffier au Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince (TPI).

Haïti : Un Avocat du Barreau de Port-au-Prince et une étudiante en sciences infirmières kidnappés
Me Antoine Delva, ancien Geffier au Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince , actuel Avocat au Barreau de Petit-Goâve/ Photo : Anonymat

Quant à l’Étudiante en sciences infirmières, des individus armés l’ont enlevée à la Rue Oswald Durant, à Port-au-Prince, zone dans laquelle un mouvement de protestation spontanée a été constaté contre l’enlèvement de la jeune fille.

En guise de rappel, un double cas d’enlèvement a avait été enregistré dans la mi-journée du vendredi 11 février 2022, à la Rue Cameau, toujours à Port-au-Prince, soit au environs d’une heure (1 heure).

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)