Accueil ACTUALITÉS

Haïti : Un fidèle d'une église protestante enlevé et un homme présenté pour un policier tué à Delmas 75

Un fidèle de l'Église « Rendez-Vous Christ » sise à Delmas 75, a été enlevé tôt ce dimanche 8 Octobre 2023, à l'intérieur de son temple. Il a été victime de la part d'individus armés portant des costumes et arborant l'ancien uniforme de la SWAT TEAM qui y ont fait irruption, alors que les fidèles étaient en plein culte d'adoration. En revanche, l'un des hommes en costume a été descendu par la police. Ce dernier est présenté par le SYNAPOHA pour un policier.

LE FACTEUR HAÏTI, le 8 Octobre 2023._Kidnapping spectaculaire dans la matinée du dimanche 8 Octobre 2023 à Delmas 75, dans la Commune de Delmas.

Le rapt s'est produit à l'intérieur de l'Église « Rendez-Vous Christ » située dans la zone précitée au moment où des individus armés arborant l'ancien uniforme de Police ( SWAT TEAM) y ont fait irruption en plein culte d'adoration.Toutefois, l'identité de la victime n'est pas révélée.

Les réactions se divergent la mort par balles de la police d'un homme à costume!

D'abord, selon un tweet du Syndicat National des Policiers Haïtiens (SYNAPOHA), l'homme abattu est un policier dont le nom est Marc Elie Azaël.Il est un « Agent III » issu de la 22ème promotion de l'institution policière.

À en croire les écrits des Responsables du SYNAPOHA, Marc Elie Azaël a été exécuté par les kidnappeurs en uniforme de police. Ces derniers lui ont intimé l'ordre de descendre de sa voiture pour ôter sa vie, a persisté et signé la structure syndicale.

D'autres versions, notamment des témoignages du Pasteur Julio Volcy à « Juno 7 », confirment qu'un des individus armés vêtus de costumes a été par la police, débarquée sur les lieux suite à l'appel à l'aide lancé par les Responsables de ladite église.

Toujours selon le Pasteur, les individus étaient au nombres de 15 dont trois (3) vêtus de costumes et douze (12) autres en uniforme de police, celui de la SWAT TEAM. Ils ont volé des téléphones, des ordinateurs et des radio de Communication, a-t-il confié à « Juno 7 ».

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)