Accueil ACTUALITÉS

Haïti : Un journaliste assassiné par la police, un autre arrêté à Delmas

3999
Le cadavre du journaliste Romelson Vilsaint/ CP : Capture d'écran

Un journaliste a été assassiné par balles des agents de la police nationale d’Haïti au commissariat de Delmas 33, ce dimanche 30 Octobre 2022. Il répond au nom de Romelson Vilsaint. Il a été tué au moment où il venait en aide à Robest Dimanche, journaliste reporter de la radio Zénith FM qui a été arrêté ce matin dans la commune de Delmas, alors qu’il assure la couverture d’un mouvement de protestation pour exiger la libération d’un groupe de militants de la « Base 47 ». L’information a été confirmée par le journaliste  Dieudonné St-Cyr, joint au téléphone par la rédaction de l’agence.

LE FACTEUR HAÏTI, le 30 Octobre 2022._Des agents de l’Unité Départementale de Maintien d’Ordre (UDMO) ont arrêté ce dimanche 30 Octobre 2022, Robest Dimanche, journaliste de la Radio Zénith FM.

La nouvelle de son arrestation a été confirmée par la rédaction de l’agence de presse en ligne LE FACTEUR HAÏTI auprès du journaliste Dieudonné St-Cyr.

Le journaliste Robest Dimanche/ CP : Facebook

Ce dernier précise que Robest Dimanche a été arrêté par la police au moment où couvrait un mouvement de protestation organisé par des militants de la « Base 47 » dans le but de réclamer la libération de plusieurs de leurs camarades arrêtés par les forces de l’ordre.

Arrêté, Robest Dimanche est gardé à vue au Commissariat de Delmas 33, selon Dieudonné St-Cyr arguant qu’il faut une intervention du Commissaire Principal pour libérer le journaliste.

Le cadavre du journaliste Romelson Vilsaint/ CP : Capture d’écran

Dans la foulée, un journaliste qui manifestait son support à Robest Dimanche, a été tué par balles au commissariat de Delmas 33. Il s’agit de Romélo Vilsaint.

D’autres en sont sortis blessés par balles et ont été transportés d’urgence à l’hôpital afin de recevoir des soins que leurs cas nécessitent.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)