Accueil CULTURE

Haïti : Vers la reconstruction de la mémoire collective en bâtissant la Paix et le Ledaership des femmes et des jeunes

25
Img 20240330 Wa2610

Le pays notamment la zone métropolitaine de Port-au-Prince s’enlise dans un cycle infernal de violences au point que le Haut Commissaire des Nations-Unies pour les droits de l’homme a, dans un rapport rendu public dans le courant de la dernière semaine du mois de mars, estimé « cataclysmique » l’état du pays. Dans le but d’adopter un espace de paix, à l’initiative de diverses organisations, des jeunes et des femmes des quartiers difficiles de Cité Soleil, de la rue Saint Martin et de la Saline ont lancé, le samedi 30 mars 2024, le festival comme racine de la réconciliation baptisé « Memwa pou Lapè ».

LE FACTEUR HAÏTI, le 30 Mars 2024._C’est le site du Henfrasa situé à Delmas 33 qui a reçu le festival qui met en lumière des dizaines de jeunes, des femmes et d’autres riverains des quartiers difficiles en proie à la violence aveugle des gangs armés contrôlant 80% de la zone métropolitaine de Port-au-Prince sur la scène dans des performances culturelles.

La danse, l’art, la musique et divers autres outils culturels vont être interprétés à l’issue du festival Memwa pou La Pè au cours de la journée du samedi 30 mars et le dimanche 31 mars 2024.

Img 20240330 Wa2610

Nègès Mawon et Concern WolrdWide ont orienté les jeunes et les femmes des quartiers de Saint Martin, de Cité Soleil et de la Saline à la construction de cette mémoire collective en activant les paramètres de leadership des catégories précitées.

Signalons que l’ampleur de la violence armée n’est plus à démontrer dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince. De janvier à mars 2024, plus de 1554 personnes ont été tuées par les bandits.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)