Accueil DROITS HUMAINS

Haïti : Vers le dépôt d’une plainte contre le gouvernement dominicain pour violation des droits humains

305

Offusquées par le traitement jugé « inhumain » infligé aux sans papiers haïtiens en République Dominicaine, des organisations de défense des droits humains du Nord-Est projettent de saisir, par pétition, la Commission interaméricaine des droits humains afin de porter plainte contre le gouvernement dominicain pour violation des droits de l’homme.C’est du moins ce qu’a fait savoir le vendredi 26 novembre 2021, Alexis Alphonse, défenseur des droits de l’homme dans ledit département.

Le Facteur Haïti, le 26 Novembre 2021._Au début du mois de novembre, le gouvernement dominicain a déporté près de 60 femmes haïtiennes enceintes en quête de soins de santé dans des hôpitaux en République Dominicaine.Ces déportations ont été dénoncées par des organisations de défense des droits humains en Haïti.

C’est dans cette optique que des organisations haïtiennes de défense des droits humains basées dans le Nord’Est d’Haïti, sont en train de s’organiser afin de pouvoir saisir, par pétition, la commission interaméricaine des droits humains contre la République dominicaine.Ces structures s’inscrivent dans cette démarche légale du fait que les autorités dominicaines ne respectent pas les droits des sans papiers haïtiens vivant au pays.

Haïti : Vers le dépôt d'une plainte contre le gouvernement dominicain pour violation des droits humains

Il s’agit du « Rezo jano siksè et le Groupe d’Appui aux Rapatriés et aux Réfugiés (GARR) ». L’annonce a été faite ce vendredi 26 novembre par l’un des représentants de l’entité baptisée « REZO JANO SIKSÈ (branche Nord-Est), Alexis Aphonse qui participait à une émission sur les droits humains, a rapporté notre correspondant.

« Cela a trop duré.Il faut qu’il y ait une réponse haïtienne forte qui soit donnée à la République Dominicaine pour qu’elle comprenne que nous sommes capables de nous défendre », a lancé le militant en droits de l’homme.

Haïti : Vers le dépôt d'une plainte contre le gouvernement dominicain pour violation des droits humains

Aussi faut-il rappeler que malgré des dénonciations et condamnations, le rapatriement des sans papiers haïtiens par la République Dominicaine se multiplie.

Et ce, au piétinement du protocole d’accord de décembre 1999 signé entre Haïti et l’autre pays de l’Île sur les mécanismes et conditions de déportation des migrants haïtiens vivant en terre dominicaine.

Le Facteur Haïti (LFH)