Accueil DROITS HUMAINS

Haïti : Ymmacula Joseph et sa fille Sarepta Bernard victimes de violences physiques du Révérend Wilfrid Marcelin à Corail

Les photos des deux victimes

Le Révérend Père Wilfrid Marcelin, Curée de l’église Saint-Augustin de la 2ème section de Fond d’Icaque Corail, est accusé d’agresser physiquement le samedi 18 Mai 2024, une dame du nomd d’Ymmacula Joseph, la Directrice de l’école La Pépinière ainsi que sa fille Sarepta Bernard. Les faits se sont déroulés à Corail, Commune du Département de la Grand’Anse, lors du défilé des jeunes de l’École La Pépinière, à l’occasion de la fête du Drapeau. L’acte est dénoncé par la Fondation STO.

LE FACTEUR HAÏTI, le 20 Ma 2024._La Fondation STO dit dénoncer avec la dernière rigueur les actes de violence odieux perpétrés le 18 mai 2024, lors du défilé de la fête du drapeau à Fond d’Icaque.

L’événement tragique a vu le Révérend Marcelin, Curée de l’église Saint- Augustin de la 2ème section de Fond d’I Caque Corail, et environ 30 individus vêtus de couleur noire, attaquer brutalement des jeunes défilant avec l’école La Pépinière, lit-on dans un communiqué de ladite Fondation.

De plus, selon ledit communiqué signé du Président de la Fondation STO, Raymond Lerebours, le houngan Monel Pierre a incité ses acolytes à la lapidation d’Ymmacula Joseph et de sa fille, Sarepta Bernard.

Les photos des deux victimes

« La situation aurait pu dégénérer davantage sans l’intervention courageuse d’un chauffeur de l’église qui a reconnu Ymmacula Joseph et a immédiatement cherché l’aide de la police. Grâce à leur intervention rapide et à l’utilisation de gaz lacrymogène, les forces de l’ordre ont pu la sauver ainsi que les élèves de l’école », a écrit le Président.

La Fondation STO qui dit non à la violence sous toutes ses formes appelle à la justice et à la protection des droits humains. Ainsi, elle exige que les autorités compétentes prennent des mesures immédiates pour traduire en justice tous les responsables de cette attaque ignoble.

« Il est impératif que la communauté de Fond d’Icaque assure la sécurité et la protection de tous ses citoyens, en particulier des femmes qui sont souvent les victimes de violences gratuites et injustifiées.Cet incident est un rappel poignant des dangers auxquels font face les femmes dans notre société et de la nécessité de défendre leurs droits », a dénoncé le Président Raymond Lerebours .

Défilé des élèves de l’école La Pépinière

Fort de cela, les Responsables de la Fondation STO demandent aux autorités d’assurer la sécurité de Madame Ymmacula Joseph et de sa famille, d’engager des poursuites judiciaires contre les agresseurs; et de renforcer les mesures de protection des droits humains dans la région.

Aussi, ils encouragent également à une Campagne de sensibilisation la communauté contre les violences basées sur le genre.

« Nous ne resterons pas silencieux face à de telles atrocités. Les femmes méritent protection, justice et respect. II est de notre devoir de nous lever contre l’injustice et de bâtir une société où la dignité de chaque individu est respectée », souhaitent-ils, ajoutant qu’ils veulent des actions immediates pour la justice, pour la paix, et pour la dignité humaine.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)