Accueil ACTUALITÉS

Insécurité : Des familles haïtiennes en mode “sauve- qui -peut”

Depuis que les gangs du « 400 Marozo » font la pluie et le beau temps à la plaine du Cul de Sac, les habitants de cette zone n’ont pas la vie tranquille. À Ganthier, la commune que cette bande armée a voulue accaparer à tout prix, ces hommes armés chassent des familles jours et nuits. Du coup, pour échapper à l’assaut de ces malfrats, des dizaines de familles recoururent au sauve-qui-peut.

LE FACTEUR HAÏTI, le 25 Septembre 2023._Au cours du mois de mars 2023, les membres du gang « 400 Marozo » ont utilisé un autre mode opératoire pour chasser la population. À Bois-Blanc, ils ont incendié des maisons de certaines diasporas et ont assassiné certaines familles.

Ainsi, au soir du 25 avril 2023, Océan Antoine a été assassiné et la maison familiale incendiée. La victime est le petit neveu de Jones Lorminé, qui vit actuellement en France.

Cet acte barbare a eu lieu après avoir déjoué le système de surveillance mis en place par la population pour contrôler la cette localité. Puisque les brigadiers sont à bout de moyens proportionnels, les bandits les ont facilement maîtrisés.

À l’issue de cette attaque, une grande partie de cette zone a pris la poudre d’escampette. Ayant laissé brusquement derrière eux tout leur avoir, certains habitants avouent boire la mer au compte-gouttes.

Lire aussi  Haïti-Kidnapping : Enlèvement d'un haut cadre de la Banque Nationale de Crédit (BNC)

Insécurité : Des familles haïtiennes en mode “sauve- qui -peut”

Elisabeth Noé, une trentenaire, déclare vivre à la merci des habitants de Fonds-Parisien. Couchée à même sol pendant des nuits, l’infirmière de profession ne va pas par quatre chemins pour critiquer les concernés. Qui, selon elle, ne prennent aucune mesure pour contrecarrer les bandits.

« Je n’ai que des remords », scande-t-elle avec colère. À vrai dire, Elisabeth est un cas de figure. Mais, plusieurs dizaines de gens à Ganthier sont confrontés à ces mêmes problèmes.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH) / Junior LUC