Accueil ACTUALITÉS

Jacmel : Paralysie des activités à l’hôpital Saint-Michel pour réclamer 27 mois d’arriérés de salaire

167

Des contractuels et des agents de sécurité de l’hôpital Saint-Michel de Jacmel, commune du département du Sud-Est d’Haïti, ferment les portes de cette institution sanitaire afin de paralysie les activités. Ces derniers s’inscrivent dans cette démarche de grève illimitée en vue de réclamer de l’administration le versement de 27 mois d’arriérés de salaire et de meilleures conditions de travail.L’information a été rapportée ce lundi 30 mai 2022, par Élie Lovéus, correspondant de la radio Caraïbes à Jacmel.

LE FACTEUR HAÏTI, le 30 mai 2022._Paralysie des activités au sein de l’hôpital Saint-Michel de Jacmel. Cette mouvement est l’œuvre des contractuels et des agents de cette institution qui exigent des responsables dudit hôpital le paiement de 27 mois d’arriés de salaire et de meilleurs conditions de travail.

Ils réclament de l’argent pour les services rendus à l’hôpital dans la lutte qui avait été enclenchée par les autorités sanitaires contre la pandémie de COVID-19 dans la région. C’est ce que rapporte le journaliste Élie Lorévus, journaliste et correspond de la Radio Caraïbes depuis la ville de Jacmel.

Pour faire passer leurs revendications, les protestataires ferment les portes de ce centre hospitalier implanté dans le département du Sud’Est d’Haïti. Aussi renversent-ils des poubelles et des déchets sur la cour de l’institution pour cracher leur ras-le-bol.

Jacmel : Paralysie des activités à l'hôpital Saint-Michel pour réclamer 27 mois d'arriérés de salaire

En conséquence, malades et certains employés qui veulent se présenter à l’intérieur du bâtiment ont été interdits d’accès, selon le journaliste. En effet, plusieurs patients ont été évacués par leurs parents.

Les protestataires profitent de leur mouvement pour s’en prendre aux autorités du ministère de la santé publique et de la population (MSPP) qui ne cessent de mentir sur leur sort. Ils appellent à cet effet, à l’intervention de ces dernières afin de trouver une solution à cette crise.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)