Accueil ACTUALITÉS

Jérémie : Entre 15 000 et 25 000 gourdes pour produire une demande de passeport

Plusieurs centaines de personnes en difficulté pour sortir leurs documents de voyage, ont manifesté dans la journée du vendredi 24 Février 2023, devant le Centre de Recherche et de Livraison de Documents Identitaires (CRLDI) de Jérémie, chef-lieu du Département de la Grand’Anse. Les protestataires ont profité de leur mouvement pour dénoncer des individus en complicité avec les responsables dudit Centre qui, selon leurs déclarations, leur exigent entre 15 000 et 25 000 gourdes pour produire une demande de passeports.

LE FACTEUR HAÏTI , le 24 Février 2023._ Le programme baptisé “Humanitarian Parole” lancé par l’administration américaine au profit des ressortissants de 4 pays dont Haïti, continue de defrayer la chronique en ce qui concerne l’obtention des documents de voyage.

En fait, produire une demande de passeport à Jérémie, dans la Grand’Anse coûte les intéressés entre 15 000 et 25 000 gourdes.

Une pratique qui a été dénoncée ce vendredi 24 Février 2023 par plusieurs centaines de personnes au micro du journaliste Adler Antoine, correspondant de la Radio Rénovation FM, à Jérémie, lors d’un mouvement de protestation.

Vue partielle de la situation devant le CRLDI de Jérémie/ Crédit Photo : Adler Antoine

Selon les protestataires, les montants réclamés ont été empochés par des individus en lien avec les autorités du Centre de Recherche et de Livraison de Documents Identitaires (CRLDI) de la Ville.

Témoignages des protestataires

“Après avoir versé de l’argent aux individus de connivence avec les responsables, ils vous remettent une carte de couleur jaune pour pénétrer l’espace afin de se faire d’abord prendre en photo.En suite, grâce à cette petite carte confirmant que vous avez déjà payé le montant exigé, les autorités signent nos documents”, ont déclaré les demandeurs.

Brandissant une pancarte sous laquelle on peut lire : Direktè imigrasyon an pran bwat la pou li ak fanmi li”, un homme portant un T-shirt de couleur rouge et d’un Jeans bleu qui a quitté Port-au-Prince pour Jérémie, s’en prend aussi à la police qu’il accuse de complicité dans la privation de l’institution étatique, selon une courte vidéo dont dispose la rédaction de l’agence de presse en ligne LE FACTEUR HAÏTI.

“Le Directeur du Centre reçoit des personnes chez lui en leur exigeant 15 000 gourdes afin de leur faciliter la tâche. Pourtant, moi, j’ai laissé Port-au-Prince pour venir ici dans l’objectif de produire ma demande de passeport.Un mois après, rien ne me va plus, alors que je paie 5 000 gourdes, ils m’exigent 15 000”, crache t-il.

Pour cette dame, native de Roseau, la personne a qui elle s’est adressée lui a demandé 25 000 gourdes, a t-elle fustigé. Elle a crié “Ô scandale” en raison du fait qu’elle ne dispose pas cette somme.

Cet homme qui frise la soixantaine, a laissé la ville des Cayes, dans le Sud du pays depuis 22 jours pour s’installer devant le CRLDI de Jérémie avec le seul objectif en tête : “déposer sa demande afin de recevoir ce document”. Il a expliqué avoir quitté aux Cayes après qu’une agence de voyage lui ait soutiré 15 mille gourdes pour un passeport en urgence. Après le paiement de l’argent, il n’a pas les nouvelles des responsables de l’entreprise de voyage, regrette t-il.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)