Accueil ACTUALITÉS

Jérémie : Mort d’homme et blessure par balles dans une discothèque, des agents de sécurité de Paul Ménard accusés

532

Des agents de sécurité rapprochés de Paul Ménard, Directeur départemental de la police dans la Grand’Anse, sont accusés par des membres de la population d’avoir ouvert le feu dans la soirée du dimanche 29 Mai 2022, dans une discothèque située, dans la ville de Jérémie.Par cette action, Romaly Joseph, élève de NS4 au collège Louverture a tué par balles, alors qu’une autre personne dont le nom Fritz Gérald Derivière est en est sortie blessée. Dénonçant la mort de leur camarade, des élèves du Collège Louverture ont gagné les rues ce lundi 30 Mai 2022 pour demander justice pour la victime.

LE FACTEUR HAÏTI, le 30 mai 2022._Un élève de NS4 au collège Louverture de Jérémie a été tué par balles dans la soirée du dimanche 29 Mai 2022.Il répond au nom de Romaly Joseph

Selon les informations recueillies par la rédaction de l’agence auprès de plusieurs sources concordantes de depuis la Cité des Poètes, le crime aurait été commis à l’intérieur d’une discothèque, par des agents de sécurité rapprochés de Paul Ménard, Directeur départemental de la police dans la Grand’Anse.

Au même moment, une autre personne dont le nom est Fritz Gérald Derivière, a été grièvement blessée. Cette dernière a avait été transportée d’urgence vers un centre hospitalier à Fond des Blancs pour des soins relatifs à ses blessures, rapporte J-COM HAÏTI.

Jérémie : Mort d'homme et blessure par balles dans une discothèque, des agents de sécurité de Paul Ménard accusés
Blessé par balles à Jérémie, Fritz Gérald Derivière transporté dans un hôpital à Fond des Blancs/ CP : J-COM HAÏTI

En signe de protestation contre l’assassinat de leur camarade, Romaly Joseph, des élèves du collège Louverture étaient dans les rues ce lundi.

Exprimant leur colère, ils ont flambé les locaux du club à l’intérieur duquel l’action s’était produite.

Les protestataires en ont profité pour pour réclamer justice pour leur camarade tué.

En représailles à ce mouvement de rues, des agents de la police nationale d’Haïti avait fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser la foule.

Jérémie : Mort d'homme et blessure par balles dans une discothèque, des agents de sécurité de Paul Ménard accusés
Des agents font usage de gaz lacrymogènes/ CP : J-COM HAÏTI

À date, la police dans la Grand’Anse n’a pas réagi afin de clarifier les donnes.

LE FACTEUR HAÏTI (LHF)