Accueil CRIMINALITÉ

Justice : Plaidé coupable de l’assassinat de Jovenel Moïse, Mario Antonio Palacios risque de la prison à vie

258
Des mercenaries colombiens arrêtés et écroués à la DCPJ (Crédit Photo : Joseph Odelyn / AP)

Mario Antonio Palacios Palacios, ancien soldat retraité de l’Armée colombienne a plaidé coupable le vendredi 22 Décembre 2023, devant un tribunal fédéral à Miami, de l’assassinat du Président Jovenel Moïse, selon le journal floridien, Miami Herald. Devant le juge fédéral, il a reconnu d’avoir fourni son support matériel aux autres conspirateurs pour exécuter leur plan. En conséquence à son implication dans le crime, il risque de la prison à vie.

LE FACTEUR HAÏTI, le 22 Décembre 2023._Un cinquième suspect de l’assassinat de Jovenel Moïse sur 11 écroués aux Etats-Unis, a plaidé coupable le vendredi 22 Décembre 2023. Il s’agit de l’ancien soldat retraité de l’Armée colombienne, Mario Antonio Palacios Palacios.

Ce dernier qui, en 2022, avait clamé son innocene (plaidé non coupable) dans le crime, a accepté de plaider coupable ce vendredi devant un tribunal fédéral de Miami, aux États-Unis, a rapporté Miami Hérald.

Antonio Palacios a aussi avoué devant le juge avoir conspiré contre le chef de l’État haïtien en fournissant son support matériel à ses pairs pour l’assassiner, selon le FBI.

Mario Antonio Palacios Palacios coupable de l’assassinat de Jovenel Moïse/ Crédit Photo : La presse américaine

Outre sa participation au complot, le Colombien de 44 ans, après le crime, a déclaré avoir volé et pris la fuite avec un collier, 2 montres et d’autres objets ansi qu’un montant évalué à 2 060 dollars américains en liquide retrouvés au domicile du chef de l’État haïtien, à Pèlerin 5 (Pétion-Ville).

Plaidé coupable du magnicide du Président haïtien, Jovenel Moïse, le marcenaire colombien risque de la prison à vie. Sa sentence devrait être prononcée par la justice fédérale américaine au début du mois de mars 2024.

Ancienne première dame d’Haïti, Martine Moïse se tient devant le cercueil de son mari assassiné, l’ancien président Jovenel Moïse, lors de ses funérailles (Crédit Photo : Matias Delacroix/AP)

Si tout se passera comme prévu par les autorités judiciaires américaines, il sera le 4ème personne plaidée coupable à être condamnée à la prison à vie aux Etats-Unis, dans le cadre de l’enquête en cours sur l’assassinat de Jovenel Moïse après Rodolphe Jaar, Germàn Rivera et John Joël Joseph.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)