Accueil ACTUALITÉS

Léogâne : Des agents de la BSAP mettent le Gouvernement en défi de les désarmer

831
Maxresdefault (1)

Des agents de la Brigade de Sécurité des Aires Protégées (BSAP) de Léogâne n’entendent pas baisser les bras face à la décision du Gouvernement d’annuler leurs badges d’autorisation.En revanche, ils disent « mettre en défi le Gouvernement de les désarmer », en conférence de presse le dimanche 4 Février à la Garde Environnementale dans la Cité Anacona.

LE FACTEUR HAÏTI, le 4 Février 2024._La décision du Gouvernement haïtien de révoquer les badges des Agents de la Brigade de Sécurité des Aires Protégées ( BSAP) suscite des grincements de dents au sein de ce corps armé.

Une semaine après s’être vus retirer l’autorisation de circuler avec l’uniforme de la BSAP ainsi que les armes en leur possession, les agents cantonnés à la Garde Environnementale de Léogâne sortent de leurs gonds pour répondre sèchement au Gouvernement.

« Personne ne peut nous désarmer ni nous empêcher d’accompagner la population haïtienne dans ses mouvements revendicatifs », préviennent-ils lors d’un point de presse le dimanche 4 Février 2024.

Img 20240204 Wa1668

Lors de cette sortie médiatique, ils persistent et signent que c’en est trop et que l’heure de la révolution a sonné.Ces agents « revolutionnaires » disent reconnaître que leur principale mission est de protéger l’environnement du pays.Cependant, déclarent-ils, pour sortir la Nation du chaos actuel, il lui faut la contribution de toutes les forces armées notamment la Police et l’Armée.

Ces agents profitent de leur sortie pour s’en prendre au Gouvernement du Premier Ministre Ariel Henry qui, selon leurs dires, est prêt à offrir tout ce qu’il possède au Kenya pour amener la force multinationale dans le pays, alors que les autorités haïtiennes mettent aux oubliettes l’Armée et la Police Nationale d’Haïti.Or, selon ces derniers, «la BSAP est la solution idéale»

S’adressant au Ministre de l’environnenent James Cadet et au Directeur Général a.i de la Police, Frantz Elbé, les agents de la BSAP de Léogâne les encouragent de ne pas se laisser piéger par le Premier Ministre Ariel Henry à travers ses décisions illégales et inconstitutionnelles.

Img 20240204 Wa1722

Ainsi, ils appellent la population à la prudence et a la vigilance contre toute tentative du Gouvernement d’Ariel Henry dont l’objectif est de plonger le pays un peu plus dans le chaos en indexant la BSAP comme bras armé de Guy Philippe.

« Nous sommes contre la mauvaise gouvernance de l’équipe au pouvoir. C’est pourquoi nous nous écartons d’Ariel Henry et prenons des décisons qui s’imposent contre lui. Et nous n’avons pas de leader. Qu’il soit Guy Philippe, qu’il soit un autre leader, nous seront à ses côtés pour la lutte populaire », ont-ils conclu.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)