Accueil ACTUALITÉS

Les États-Unis sanctionnent la République Dominicaine pour violation des droits des migrants haïtiens

1413

Le Gouvernement américain interdit d’entrer sur son sol toutes les importations de sucre brut et d’autres dérivés à base de sucre en provenance de la République Dominicaine.C’est du moins ce qu’a indiqué le service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis d’Amérique.Le pays dirigé par le Président Luis Abinader est frappé par cette sanction américaine suite aux déportations massives des migrants haïtiens du pays, considérées comme des cas flagrants de violations des droits humains.

LE FACTEUR HAÏTI, le 23 Novembre 2022._Les États-Unis réagissent aux déportations massives d’Haïtiens enclenchées par le Gouvernement dominicain.Pour protester contrer les actions des autorités dominicaines, le Gouvernement américain a interdit d’entrer sur son marché toutes les importations de sucre brut et d’autres produits dérivés à base de sucre provenant de la République Dominicaine.

Cette interdiction est effective à partir de ce mercredi 23 novembre 2022, ont précisé les autorités américaines.

Dans un communiqué, l’administration américaine a informé que cette sanction vise à lutter contre les travaux forcés et d’autres violations des droits humains dans le monde.

Elle a été adoptée suite aux informations confirmant que les travailleurs de canne à sucre en République Dominicaine sont contraints aux travaux forcéx, selon le service américain des douanes et de la protection des frontières, dans ledit communiqué.

Aussi, cette decision a été actée en raison du fait que des migrants haïtiens ont été refoulés massivement de la République Dominicaine après avoir été victimes de mauvais traitements, constituant la violation de leurs droits. Des pratiques dénoncées par des organisations de défense des droits de l’homme en Haïti.

Récemment, les Nations Unies avaient demandé au Président dominicain, Luis Abinader de cesser de déporter des Haïtiens de son pays.Malgré tout, la situation des migrants haïtiens s’empire!

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)