Accueil ACTUALITÉS

Livres en Liberté, une belle 84è édition au profit des jeunes de Plaine du Nord

328
Les élèves du Collège Saint-Pierre de la Plaine-du-Nord

La caravane de Livres en Liberté (LEL), sous la férule du Fonds National de l’Éducation (FNE), poursuit triomphalement son itinérance. En effet, après l’enrichissante expérience des 72 heures du Livre en Guinée Conakry, en avril dernier, un 84e tour de piste vient s’ajouter à son compte. Cette fois, c’était le tour, les 10 et 11 mai 2023, de la Plaine du Nord pour une fête hors du commun en l’honneur du livre et de la culture.

LE FACTEUR HAÏTI, le 15 Mai 2023._Durant ces deux journées déroulées respectivement dans les locaux de l’institution Saint Pierre de la Plaine du Nord et Saint Thomas d’Aquin, la foire a permis à des centaines de visiteurs, jeunes de différents établissements scolaires de la ville, de venir à la rencontre des écrivains, mais aussi de faire une belle incursion dans l’univers de la littérature haïtienne contemporaine.

Le père de Livres en Liberté, Clément II Benoit, n’est pas allé par quatre chemins pour exprimer sa joie d’avoir tenu ses promesses à l’endroit des jeunes de cette ville. « Comme à l’accoutumée, la foire a été une réussite dans le sens que les jeunes, notre principale cible, ont manifesté de l’enthousiasme à l’idée de participer aux différentes activités proposées, dont une causerie et des séances d’ateliers d’écriture, leur ayant permis de partager sur la véritable place du Livre, en tant qu’outil d’épanouissement et de développement intellectuel »

Les élèves du Collège Saint-Pierre de la Plaine-du-Nord

Le docteur Clausel Midy est de ceux qui connaissent Livres en Liberté depuis ses premiers vagissements. En tant que l’un des écrivains invités dans les premières représentations de la foire, il n’a jamais raté la moindre occasion de saluer le savoir-faire et le dynamisme de l’équipe menée par Clément II Benoit.

«C’était la première fois en Haïti que cela se produisait. En effet à chaque station de livres en liberté, Clément s’assurait que toutes les écoles étaient concernées et les élèves, les professeurs et toute la gente intellectuelle étaient satisfaits de cette aubaine, à savoir, faire connaissance avec les livres et les auteurs haïtiens », déclaré, tout en soulignant que cette foire qui, « au départ ressemblait à la folie d’un homme, s’était transformée en une source de savoir et un élément incontournable dans la promotion du livre à travers le pays. Ce qui a réveillé, selon lui, chez les jeunes et les moins jeunes le goût de la lecture et de l’écriture.

Clément Benoît II

« Aujourd’hui, grâce au dynamisme de son créateur Clément II Benoît, Livres en Liberté laissé les frontières d’Haïti pour aller se faire connaître dans des pays étrangers, en tout premier lieu l’ Afrique », a-t-il conclu, tout en applaudissant des deux mains cette initiative qui doit concerner tous les intellectuels haïtiens qui rêvent d’une Haïti super-développée et remplie d’intellectuels qui travaillent à l’avancement de leur pays.

Les élèves de la NS4 de l’Institution Saint-Thomas d’Aquin

Le continent africain est la prochaine destination de Livres en Liberté. Pour sa 85e édition qui se tiendra du 27 au 30 mai 2023, la caravane promet de poser ses valises en plein cœur de la Côte d’Ivoire pour faire d’Abidjan, d’Yamoussoukro de Bassam et d’Assinie, un vrai creuset de partage entre Haïti et la Cote d’Ivoire sur le plan littéraire, grâce notamment au support de Me. Jean Baptiste BROWN, Chantale Pierre Louis, Marie Petuelle Mombrun Dubuisson, Me. Remus Regis et l’Ing. Kenold Decimus, pour ne citer que ceux-là.

 

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)