Accueil CRIMINALITÉ

Mariani : Plusieurs morts, des blessés et des kidnappés lors d’une attaque armée contre des voiliers

1706
Des bandits opèrent en pleine mer en Haïti et tuent des voyageurs ( Crédit Photo : Tripotay lakay)

Des morts et des blessés par balles ont été recensés lors d’une attaque armée que des bandits de Mariani ont perpétrée le samedi 6 Janvier 2023, au Village Alpha, contre des voiliers transportant des passagers. Ces derniers quittaient Le Lambi à destination de Lamentin 54, un nouveau circuit créé sur la mer à cause de l’insécurité à Mariani. Outre ceux et celles assassinés (es) et blessés (es), d’autres ont été enlevés (es) et séquestrés (es) par le gang en question.

LE FACTEUR HAÏTI, le 7 Janvier 2024._De nombreuses personnes se trouvant à bord de voiliers partant de « Le Lambi à destion de Lamentin », ont été victimes d’attaques armées de la part des membres du gang logé à Mariani, zone à cheval entre les Communes de Gressier et Carrefour.

Cette attaque orchestrée par les gangsters au Village Alpha, s’est soldée par l’assassinat par balles d’au moins sept (7) passagers, selon des proches des victimes qui se confient à un « reporter » de «Tripotay Lakay » dépêché sur les lieux.

Des voyageurs à bord d’une voilier ( Crédit Photo : Tripotay lakay)

Parmi les personnes tuées figure au moins un Capitaine d’un voilier, ont témoigné les parents des martyrs. Du haut des passagers abattus, d’autres en sont sortis blessés par balles des bandits.

Ajouter à cela, les gangsters ont enlevé puis séquestré au moins trois (3) femmes, notamment des « Madan Sara ». Au rang de ces otages se trouve une qui bravait le danger en mer pour se rendre au marché de Darbonne , à Léogâne pour y vendre de la tomate, se désole son mari au micro du « reporter » de « Tripotay lakay ».

Des bandits opèrent en pleine mer en Haïti et tuent des voyageurs ( Crédit Photo : Tripotay lakay)

« Aux environs de 7H : 30 AM, ma femme m’a appelé au téléphone pour m’informer de son enlèvement par des bandits armés de Mariani. Au moment où nous échangions, elle m’a rassuré qu’elle était encore en vie dans une vieillle maison près de l’abattoir. Depuis, je n’ai pas eu de ses nouvelles », a lâché son mari.

Aussi faut-il rappeler que Mariani, depuis le 1er Novembre 2023, tombe dans les mains d’un groupe de gangs armés dirigé par le nommé Béliose Louis-jeune alias « Boutba ». Deux mois après, ils tuent des policiers tout comme des civils, incendient des matériels de l’institution policière et attaquent des véhicules de transport en commun, entre autres actions criminelles.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)