Accueil CRIMINALITÉ

Massacre à La Saline : Mandat d’amener contre Fednel Monchéry

Fednel Monchéry et l'ancien Président Jovenel Moïse | © Google

Convoqué ce vendredi 23 juin 2023, au cabinet d’Instruction dans le cadre de l’enquête en cours sur le massacre à La Saline, Fednel Monchéry a boudé l’invitation du Juge instructeur, Me Jean Wilner Morin. Après avoir décliné cette convocation, l’ancien Directeur Général du MICT fait l’objet d’un mandat d’amener, confirme une source judiciaire pour l’agence de presse en ligne LE FACTEUR HAÏTI.

LE FACTEUR HAÏTI, le 23 juin 2023._Accusé d’implantation dans le massacre perpétré à La Saline dans la nuit du 13 au 14 novembre 2018, l’ancien Directeur Général du Ministère de l’intérieur et des Collectivités territoriales, Fednel Monchéry était attendu ce vendredi 23 juin au Cabinet d’instruction afin de répondre aux questions du juge Jean Wilner Morin.

Au terme de la journée, l’ancien candidat au Sénat pour le département de l’Ouest ne s’est pas présenté au carrée du juge instructeur pour être auditionné.

Fednel Monchéry et l’ancien Président Jovenel Moïse | © Google

En revanche, le juge d’instruction a envoyé un Mandat d’amener à envoyer au Directeur Central de la police judiciaire (DCPJ) lui demandant de l’arrêter, persiste et signe la source judiciaire jointe au téléphone.

Aussi faut-il rappeler que Fednel Monchéry n’est pas le seul dont le nom a été cité dans le massacre qui avait fait des centaines de morts, des dizaines de blessés par balles ainsi que des disparus.

Jimmy Chérisier dit Barbecue, chef de file du G9/ CP : Google

En effet, l’ancien Délégué Départemental de l’Ouest Pierre Richard Duplan ainsi que l’ancien policier, converti en chef de gang, Jimmy Chérisier dit Barbecue y ont été Cité, selon plusieurs rapports d’organisation des droits humains.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)