Accueil ACTUALITÉS

Migration : Le Canada ouvre ses portes à 15 000 migrants des Amériques dont des Haïtiens

2043
Attroupement de personnes devant le Bureau de l'immigration et de l'émigration à Lalue ( Port-au-Prince) pour des demandes de passeports/ Photo : Internet

Le Gouvernement canadien accueillera bientôt 15 000 personnes venant des Amériques dont des migrants haïtiens. L’annonce a été faite officiellement le vendredi 24 Mars 2023, par le Premier Ministre du Canada, Justin Trudeau puis reprise par l’Ambassadeur Sébastien Carrière, dans un tweet.Ces ressortissants seront reçus sur une base humanitaire suite à une entente entre le Président américain Joe Bien et le Premier Ministre Justin Trudeau.

LE FACTEUR HAÏTI, le 25 Mars 2023._Le Canada se dit prêt à faciliter 15 000 migrants des Amériques à rentrer sur son sol dans les prochains jours.

Ces personnes seront accueillies par les autorités canadiennes sur une base humanitaire en 2023,ont annoncé à tour de rôle, Justin Trudeau et Sébastien Carrière, respectivement Premier Ministre du Canada et Ambassadeur canadien en Haïti.

Les détails relatifs à ce programme d’accueil seront annoncés ultérieurement, a annoncé M. Carrière dans un tweet.

Attroupement de personnes devant le Bureau de l’immigration et de l’émigration à Lalue ( Port-au-Prince) pour des demandes de passeports/ Photo : Internet

« Nous fournirons des voies de migration légales à 15 000 personnes dans les Amériques, dont des Haïtiens, en tirant partie des voies humanitaires, économiques et de réinstallation existantes et en explorant d’autres possibilités de travail temporaire. Autres détails suivront », a t-il écrit.

Ce programme résulte d’un accord conclu entre
le Président américain Joe Biden et le Premier ministre canadien Justin Trudeau sur le dossier des demandeurs d’asile qui entrent au Canada en traversant le chemin Roxham depuis les Etats-Unis.

Rencontre entre le Président américain Joe Biden et le Premier Ministre canadien, Justin Trudeau/ Crédit Photo : AFP

Cette entente bipartite vise à décourager les demandeurs d’asile et autres migrants à essayer d’entrer dans les deux pays sans autorisation. Et ce, pour mieux contrôler la frontière Nord par rapport aux vagues de migrants qui y traversent illégalement, ont rapporté des médias américains et canadiens dont « Radio Canada » et « Los Angeles Times ».

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)