Accueil ACTUALITÉS

Nord’Est-Protestation : « Nou p’ap aksepte nenpòt desizyon nan men Ariel Henry », prévient la population de Fort-Liberté

481

Des manifestants ont gagné les rues le lundi 19 Septembre 2022, à Fort-liberté , chef-lieu du département du Nord-Est. Ils protestent contre la décision du gouvernement d’Ariel Henry de majorer les prix des produits pétroliers. À l’occasion, les Fort-Dauphinois ont érigé des barricades au moyens des morceaux de bétons pour obstruer la circulation. « Veye kote w’ap met pye w paske nou pap pran nenpòt desizyon nan men Ariel Henry », préviennent-ils.

LE FACTEUR HAÏTI, le 19 Septembre 2022._En réponse à la dernière sortie du Premier Ministre Ariel Henry, qualifiant les scènes de pillage d’institutions publiques et privées d’actions de gangs, plusieurs communes d’Haïti s’étaient réveillées ce lundi 19 Septembre 2022, sous tensions.

C’est le cas à Fort-Liberté où des membres de la population étaient, de nouveau, dans les rues pour demander au Premier Ministre de revoir sa décision d’augmenter les prix des produits pétroliers.

Nord'Est-Protestation : "Nou p'ap aksepte nenpòt desizyon nan men Ariel Henry", prévient la population de Fort-Liberté
Crédit Photo : Peterson Mondesir (Fort-liberté)

De très tôt, les protestataires avaient érigé des barricades au niveau de plusieurs carrefours pour barrer la route aux passants.

Parcourant les rues de la ville, ils ont scandé haut et fort : « Alaso alaso,sa ki mouri zafè yo,nou gen bouch,nou gen san,nou pap pran nenpòt bagay nan men Ariel », rapporte le journaliste Peterson Mondésir.

Pour intensifier leur mouvement, les manifestants ont coupé les liens par voie terrestre entre Fort-Liberté et les villes du Cap-Haïtien et Ouanaminthe , entre autres.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)