Accueil JUSTICE

Pénitencier National : Libération de 3 prisonniers dont 2 frères écroués pour vol de téléphones et des sacs de charbon

306

Le Parquet de Port-au-Prince, dans  le but de décongestionner les prisons pour cette fin d’année, libère le lundi 18 Décembre 2023, trois (3) détenus qui ont été écroués au Pénitencier National depuis tantôt 3 ans. Parmi ces derniers figurent les frères Anius et Onius Augustin, arrêtés à Girardo (Pétion-Ville), à la place de leur frère accusé de vol de sacs de charbon, selon leurs déclarations.

LE FACTEUR HAÏTI, le 18 Décembre 2023._ Le Parquet de Port-au-Prince et l’Office de Protection du Citoyen et de la Citoyenne (OPC) s’engagent à libérer du Pénitencier National plus de 100 prisonniers.Ces détenus étaient en situation de détention préventive prolongée au sein du plus grand ventre carcéral du pays.

C’est dans cette optique que le Commissaire du Gouvernement près le Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, Me Edler Guillaume et des avocats de l’OPC, visitent le lundi 18 Décembre, le Pénitencier National.

Au cours de cette visite, le Chef du Parquet de la Capitale, sous les yeux des Avocats de l’OPC, libère les trois premiers de sa liste. Ils répondent respectivement de Louis Walas ainsi que les frères Augustin Anius et Onius.

Le premier cité a été interpellé dans la Commune de Delmas pour vol de téléphones. Infraction pour laquelle il a passé 2 ans au Pénitencier National, selon ses confessions au micro d’un reporter de l’agence.

Quant aux frères Anius et Onius Augustin, ils ont vécu pendant trois ans au sein du plus grand centre carcéral du pays, à la place de leur frère pour vol de sacs de charbon. Selon leurs déclarations, la police les avaient arrêtés, à Girardo, un quartier de la Commune de Pétion-Ville.

Selon Me Edler Guillaume, cette démarche de libérer ces personnes coupables de délits mineurs, vise à désengorger les prisons de sa juridiction afin de lutter contre la préventive prolongée que font face des individus qui devrait passer au moins une année en détention, alors que certains coupissent en prison depuis plus de 7 ans.

Après avoir remis en liberté 3 détenus ce lundi, Me Edler Guillaume se donne rendez-vous demain mardi 19 Décembre 2023 pour poursuivre sa démarche jusqu’à atteindre l’objectif visé, à savoir libérer plus de 100 prisonniers.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)