Accueil INSÉCURITÉ

Pétion-Ville : Au moins 3 agents de la BSAP tués par la police à Laboule 10 

Img 20240207 Wa3099
La police s'est emparée du véhicule des agents de la BSAP après la fusillade du 7 Février 2024 et le conduit au Commissariat de Pétion-Ville ( Crédit Photo : Kervens LÉGAGNEUR/ LE FACTEUR HAÏTI)

Pas moins de trois (3) individus identifiés comme des agents de la Brigade de Sécurité des Aires Protégées (BSAP) sont morts par balles dans la journée du mardi 7 Février 2024, à Laboule 10, dans la Commune de Pétion-Ville. Ils ont été tués dans des affrontements armés avec des agents de la police Nationale d’Haïti (PNH), selon des informations confirmées par la rédaction du journal auprès de plusieurs sources concordantes habitant la zone.

LE FACTEUR HAÏTI, le 7 Février 2024._Des affrontements armés s’éclatent le mercredi 7 Février 2024, à Pétion-Ville, entre des agents de la Police Nationale d’Haïti (PNH) et ceux de la Brigade de Sécurité des Aires Protégées (BSAP).

Ces échauffourées ont fait au moins trois (3) morts dans les rangs de la BSAP, confirme la rédaction du journal en ligne LE FACTEUR HAÏTI auprès de plusieurs sources locales.

Img 20240207 Wa3097
La police prend possession du véhicule que pilotaient les Agents de la BSAP ( Crédit Photo : Kervens LÉGAGNEUR/ LE FACTEUR HAÏTI)

Les combats se sont déroulés à Laboule 10, dans les hauteurs de Pétion-Ville (Ouest), précisent nos informateurs.

Outre les morts enregistrés lors des échanges de tirs, on nous confirme qu’un agent de la BSAP en est sorti blessé, alors que plusieurs autres ont été arrêtés par des agents arborant l’uniforme de l’Unité Départementale de Maintien d’Ordre (UDMO), rapportent nos sources.

Img 20240207 Wa3098
Échauffourées entre des agents de la PNH et ceux de la BSAP ( Crédit Photo : Kervens LÉGAGNEUR/ LE FACTEUR HAÏTI)

Ces individus arrêtés étaient en possession d’armes à feu à bord de motocyclettes. Cependant, ils ne portaient pas de l’uniforme du corps dont ils font partie.

Lire aussi  Thomassin 32 : Une tentative de kidnapping déjouée, 3 bandits du gang "Ti Makak" tués et 3 policiers blessés

La police a confisqué les cadavres des agents abattus et a récupéré un véhicule à bord duquel circulaient quelques uns persistent et signent nos sources dignes de confiance.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)