Accueil CRIMINALITÉ

Pétion-Ville : Le chef de gang « Makandal » tué à Bristou

433
Img 20240320 Wa3728
Le chef de gang Makandal tué, son cadavre brûlé par des membres de la population civile de Bristou (Pétion-Ville) / Photo : Anonymat

Alors que ses pairs s’apprêtent à le placer comme le nouveau chef de gang de « Bristou », un quartier situé dans la Commune de Pétion-Ville (Ouest), le nommé « Makandal » a été tué par la police, aidée par des habitants de la zone. Après l’avoir abattu, ils ont brûlé son cadavre, confirme la rédaction du journal auprès d’une source habitant ledit quartier.

LE FACTEUR HAÏTI, le 20 Mars 2024._ Des acolytes du nommé « Makandal », ont tenté de l’installer dans la soirée du mardi 19 Mars 2024, comme le nouveau chef de gang « Bristou », dans la Commune de Pétion-Ville.

Pensionnaire du G-9 et de la coalition de gangs « viv ansanm », il devrait succéder à Alex Amstrong Dumornay, ancien policier de la 26ème promotion converti en bandit, abattu le 18 Janvier 2023. Cependant, ils ont échoué dans leur tentative.

En effet, même avant sa prise de fonction sous les ordres de « Barbecue » auprès de qui il s’était retrouvé après la mort d’Alex Makandal, son ancien bras droit, il a été tué par des policiers qui ont monté la garde dans la zone.

C’est du moins ce que confie une source vivant sur le quartier à la rédaction du Journal LE FACTEUR HAÏTI.

Img 20240320 Wa3728
Le chef de gang Makandal tué, son cadavre brûlé par des membres de la population civile de Bristou (Pétion-Ville) / Photo : Anonymat

Après l’avoir tué, des membres de la population ont lynché son cadavre avant d’y mettre du feu, a précisé notre informateur.

Il nous rapporte que pas moins de trois (3) autres membres qui devraient composer le gang ont passé aussi au crible des policiers et des membres de la population civile.

Depuis, le quartier de « Bristou » est placé sous la surveillance d’une « brigade de vigilance » composée de policiers et des personnes présentées comme des notables.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)