Accueil ACTUALITÉS

Petit-Goâve-Sécurité : « Zo pa kwit » tué à Vialet

1156
Le Commissaire du Gouvernement près le tribunal de première instance de Miragoâne, Me Jean Ernest Muscadin défile en possession d'un fusil/ CP : Facebook

Un présumé bandit du nom de Ralph Lacombe alias « Zo pa kwit » a été abattu ce dimanche 30 Avril 2023, dans la commune de Petit-Goâve par le Commissaire du Gouvernement de Miragoâne, Me Jean Ernest Muscadin. Présenté comme étant membre du gang de Canaan et allié de la base « 5 secondes », il a été descendu dans la localité de Vialet, confirme la rédaction de l’agence auprès d’une source à Petit-Goâve.

LE FACTEUR HAÏTI, le 30 Avril 2023._Le Commissaire du Gouvernement de Miragoâne (Nippes), Me Jean Ernest Muscadin ajoute une nouvelle tête d’un présumé bandit à son actif. Il s’agit de Ralph Lacombe mieux connu sous le sobriquet « Zo Pakwit ».

Selon des informations rapportées à la rédaction de l’agence, « Zo pakwit » a été abattu à Vialet, localité située dans la Commune de Petit-Goâve, dans le département l’Ouest d’Haïti.

Cet individu est identifié comme membre du gang opérant à Canaan, quartier de Croix-des-bouquets, également allié du gang « 5 secondes » logé à Village de Dieu (Port-au-Prince) dont Johnson André (Izo) est le chef de file.

« Zo pa kwit » abattu/ Crédit photo : Anonymat

Ralph Lacombe (Zo pa kwit) faisait partie du groupe d’individus à bord du yatch qui avait pris feu au bord de la mer, il y a de cela deux mois.

Se trouvant parmi les individus brûlés, il s’était réfugié à Petit-Goâve, notamment à Vialet pour se faire soigner des plaies.

Quelques semaines après son atterrissage, avec des brûlures sur différentes parties de son corps, il a été tué ce dimanche par le Commissaire Jean Ernest Muscadin qui a bénéficié de la collaboration de la population de la zone.

Les corps des individus armés dont un ressortissant jamaïcain tués dans les Nippes/ Crédit photo : Anonymat

Aussi faut-il rappeler que jeudi dernier, deux autres individus dont un ressortissant jamaïcain du nom d’Elysée Amarald Thomas qui seraient membres des gangs de Grand-Ravine et de Village de Dieu avaient été eux-aussi descendus à Miragoâne, dans la localité de Berquin, par le Commissaire du Gouvernement de cette juridiction.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)