Accueil ÉCONOMIE

Pétrocaribe : Haïti a remboursé 500 millions de dollars au Venezuela

129
D639f461d7f7c4e06e8d784e805b597d

Haïti a versé 500 millions de dollars au Venezuela, dette relative à son approvisionnement en carburant dans le cadre d’un accord de coopération régionale énergétique du nom de « Pétrocaribe ». L’information a été rapportée par le média américain « Reuters », citant l’annonce faite par le ministère venezuelien de l’information.

LE FACTEUR HAÏTI, le 24 Février 2024._Le Venezuela a empoché d’Haïti 500 millions de dollars dans la dette totale accumulée qui s’élevait à 2,3 milliards de dollars dans le cadre du programme « Pétrocaribe ».

C’est le vice-président de la Communication du Gouvernement Venezuelien, Freddy Náñez qui en a fait l’annonce le vendredi 23 Février 2024, rapporte l’agence de presse américaine , Reuters, dans ses colonnes.

Haïti a payé cette dette en échange de son approvisionnement en carburant dans le cadre d’un accord de coopération régionale sous la Présidence d’Hugo Chavez, soit en 2005.

À l’époque, la République bolivarienne avait envoyé des millions de barils de brut et de carburant selon des conditions de paiement flexibles à ses voisins des Caraïbes dont Haïti.

Lors de l’annonce vendredi, le Vice-Président de la Communication du Gouvernement Venezuelien, Freddy Náñez se rejouit du fait qu’Haïti ait remboursé ses dettes au Venezuela.

6t67abpcmo

Alorsqu’Haïti avait à payer sa dette, plusieurs milliards de dollars de ces fonds destinés au développement économique, social , notamment la lutte contre la pauvreté et au rencorcement des systèmes de santé et d’éducation, après le tremblement de terre de 2010, ont été détournés par d’anciens hauts fonctionnaires de l’État haïtien qui se sont succédés.

Selon le rapport de l’ONU publié le 19 Octobre 2023, « les fonds ont été en grande partie détournés par des personnalités haïtiennes et les pires détournements ont eu lieu pendant le mandat de Michel Joseph Martelly (2011-2016), et qui a coïncidé avec la désignation de Laurent Salvador Lamothe comme Ministre de la Planification et de la Coopération Externe et Premier Ministre (2012-2014) ».

Michel Martelly Laurent Lamothe
L’ancien Président et son ex-Premier Ministre |

À travers son rapport, les Nations Unies ont révélé que Laurent Salvador Lamothe qui, à l’époque, était l’ordonnateur principal pour le décaissement des fonds, a délivré des autorisations pour un montant total de 668, 8 millions de dollars pour 149 projets.

En revanche, leur Gouvernement ( Martelly et Lamothe) a été secoué par des manifestations publiques nationales contre la corruption. Pour avoir dilapidé les fonds de l’État, Laurent Lamothe, en 2022 et 2023, a été sanctionné par deux États membres de l’ONU et Michel Joseph Martelly par l’un d’eux pour corruption et leur implication à des activités criminelles.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH )