Accueil ACTUALITÉS

Pilate ( Nord) : L’ancien Député Worms Périlus dénonce les violences d’un gang à Margot en lien avec le policier Ismane Jean-Baptiste

1083
Worms Périous, ancien Député de la Commune de Pilate | © Facebook

Plus de 10 personnes ont été tuées par balles à Margot, 8ème section de la Commune de Pilate dans le Département du Nord d’Haïti, allant de 2019 à 2023. Ces crimes ont été commis par les membres d’un gang opérant dans la zone, de connivence avec le policier Ismane Jean-Baptiste, a dénoncé Worms Périlus, ancien Député de ladite Commune. En plus des assassinats, l’ancien parlementaire, lors d’une interview accordée le dimanche 6 Août 2023, à l’agence de presse en ligne LE FACTEUR HAÏTI, évoque aussi les cas de viol et de braquage en série sur des jeunes femmes et des commerçantes (Madan sara) qui fréquentent la zone.

LE FACTEUR HAÏTI, le 7 Août 2023._Depuis tantôt 4 ans, soit de 2019 à 2023, Margot, 8ème section de la Commune de Pilate est en proie d’actes de violences armés de toutes sortes. Durant cette période, pas moins de 10 personnes ont été assassinées par des membres d’un gang dont le fief se trouve à Margot, selon les confessions de l’ancien Député Worms Périlus à la rédaction de presse en ligne LE FACTEUR HAÏTI.

Outres les personnes tuées, d’autres, notamment des filles et des femmes ont été violées par les membres dudit gang, poursuit l’ancien élu. Ajouter à ces actes criminels, les bandits armés prennent le malin plaisir de braquer des commerçantes qui fréquentent la zone à bord de véhicules aux fins d’emporter leur argent ainsi que leurs marchandises, a souligné l’ancien Parlementaire de la 50ème Législature.

Worms Périous, ancien Député de la Commune de Pilate | © Facebook

Selon Worms Périlus, plusieurs présumés membres du gang sont arrêtés par la police. C’est le cas des nommés « Wendy , Alex et Harold ainsi connus ». Cependant, certains parmi eux bénéficient, à maintes reprises, de l’influence de leurs ptotégés qui les libèrent en toute quiétude, a t-il dénoncé.

Quant aux nommés : François Gagné alias « bon ti grenn », Pierre Louis François alias « Pa Sousa », Claudel Julien, Marc Simon Similien, Gracia Massé, Djidji ainsi connu, Ti Richard Duclérac, Linòs et Dérilien ainsi connus, il sont les quelques un des membres actifs du gang opérant à Margot, a cité l’ancien Député.

Worms Périlus a profité de cette interview accordée le dimanche 6 Août au journal en Ligne LE FACTEUR HAÏTI pour dénoncer le policier Ismane Jean-Baptiste, affecté à la Direction Départemenale de la Police dans le Nord qui, selon des dires, avait informé les membres du gang, de l’opération policière du 2 Août 2023 visant le démanteler ce groupe armé.

« Ce jour-là, le policier susmentionné a servi d’éclaireur (antè) pour les gangs afin de faire échouer l’intervention policière », a persisté et signé M.Périlus.

Lors de cet entretien téléphonique, l’ancien pensionnaire du Palais Législatif demande à la police renforcer ses dispositifs de sécurité à Pilate et de multiplier ses interventions à Margot afin de mettre hors d’état de nuir les bandits qui prennent la population en otage.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)