Accueil ACTUALITÉS

Plateau Central : La route reliant Lascahobas à Belladère bloquée pour protester contre l’enlèvement d’un cambiste

465

Des membres de la Commune de Belladère, dans le Plateau Central, ont paralysé ce jeudi 18 Août 2022, la circulation d’automobiles au niveau de la localité dénommée « Croix- Fer. Ils s’inscrivent dans cette démarche afin de réclamer la libération de Madsen Paniague, un cambiste enlevé en date du 9 Août 2022, à l’intérieur d’un bus de transport en commun en quittant Belladère pour rallier la capitale haïtienne. L’action est l’œuvre d’individus armés à bord d’un véhicule de police, selon le chauffeur du bus qui s’était confié à notre correspondant depuis Lascahobas.

LE FACTEUR HAÏTI, le 18 Août 2022._ Des hommes armés à bord d’un véhicule de police ont kidnappé le mardi 9 Août 2022, à Morne-à-Cabris, un cambiste du nom de Madsen Paniague. L’ancien professeur d’école a été victime au moment où il était en route pour se rendre dans le département de l’Ouest.

Depuis, ses proches n’ont pas eu de ses nouvelles rassurantes, ont-ils déclaré au correspondant de l’agence de presse en ligne LE FACTEUR HAÏTI à Lascahobas.

Plateau Central : La route reliant Lascahobas à Belladère bloquée pour protester contre l'enlèvement d'un cambiste

En vue d’exiger sa libération, des membres de la population de la zone appelée « Croix-Fer » ont bloqué ce jeudi la route internationale menant à la frontière de Belladère-Eliaspinas.

Le tronçon menant à Lascahobas n’est pas épargné, rapporte notre collaborateur.

Pour passer à l’action, les protestataires ont placé des camions en croix au niveau de la zone afin d’interdir l’accès à quiconque.

Plateau Central : La route reliant Lascahobas à Belladère bloquée pour protester contre l'enlèvement d'un cambiste

Ces derniers ont brandi des pencartes sur lesquelles ils demandent aux auteurs de l’action de libérer l’otage afin qu’il retrouve sa famille.

« Nous étions à la DCPJ pour voir s’il était entre les mains de la PNH,on n’a retrouvé aucune trace de lui », ont fait savoir des manifestants.

Ils menacent d’intensifier leur mouvement si Madsen Paniague n’est pas libéré ce jeudi.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)