Accueil ACTUALITÉS

Politique : L’Alliance Démocratique contre la Transition en Haïti propose une alternative à la crise

124

Les responsables de L’Alliance Démocratique contre la Transition en Haïti (ADECTRAH) ont présenté à la presse le jeudi 3 Février 2022 , une proposition de sortie de crise baptisée : « Altènativ Pèp La ». Selon le porte-parole de cette structure , Mackenson Cangé , cette alternative a été proposée dans l’objectif de répondre aux besoins de la population haïtienne.

Le Facteur Haïti, le 3 février 2022._Depuis l’assassinat du Président Jovenel Moïse en juillet 2021 dernier , Haïti s’enlise dans une crise aigüe que les acteurs sociopolitiques peinent à en apporter de la solution utile. Et ce , malgré de nombreuses propositions.

Afin d’enrayer la crise, une nouvelle alternative a été proposée aux acteurs. Il s’agit de  » Altènativ Pèp la ». Celle-ci a été présentée à la presse ce jeudi par la structure connue sous l’appellation de « Alliance Démocratique contre la Transition en Haïti (ADECTRAH).

Lors de sa présentation , le porte-parole de l’ADECTRAH , Mackenson Cangé a laissé entendre que contrairement aux anciennes qui avaient été proposées , cette nouvelle alternative va s’attaquer aux problèmes auxquels fait face la population.

Aussi, dit-il , elle se base sur la justice sociale , les acquis démocratiques du peuple haïtien et prône un dialogue inter-haïtien et dans respect de la Constitution du 28 mars 1987.

Mackenson Cangé, Porte-Parole de l’Alliance Démocratique contre la Transition en Haïti (ADECTRAH) / Photo : Samantha VERSALIN

Comme le souhaitent certains regroupements socio-politiques , l’ADECTRAH par le biais de son porte-parole , Mackenson Cangé , dit militer pour un Exécutif bicéphale ayant à sa tête un Président de la République et un Premier ministre.

Ce nouveau Président dont il parle devra investir dans ses nouvelles fonctions le 7 février 2022 , au Palais National. Celui-ci, poursuit , le responsable, sortira , soit de la Cour de Cassation, soit de l’Assemblée Nationale du parlement ,entre autres.

Une fois installé , le nouveau locataire du Palais National aura pour mission de garantir la bonne marche des institutions étatiques, de faciliter un dialogue inter-haïtien , de former le Conseil Électoral Provisoire en toute crédibilité pour la réalisation des élections libres honnêtes et démocratiques.

Le Facteur Haïti (LFH)