Accueil POLICE

Port-au-Prince : Les Manifestants de Carrefour-Feuilles bombardés à coups de gaz lacrymogènes

Des centaines d’habitants venant de différents quartiers de Carrefour-feuilles défilent à travers les rues de Port-au-Prince afin de dénoncer la dernière attaque armée orchestrée à leur encontre par des bandits armés de « Gran Ravin » et réclamer une intervention policière à Savane Pistache. En réponse à leur appel au secours du Gouvernement d’Ariel Henry, les manifestants ont été bombardés par la police à coups de gaz lacrymogènes, au Champ-de-Mars et à la Rue Capois.

LE FACTEUR HAÏTI, le 14 Août 2023._Des bandits armés de « Gran Ravin » ont attaqué dans la soirée du dimanche 13 Août 2023, certains quartiers de Carrefour-Feuilles. En vue de dénoncer cette attaque armée qui a poussé certaines familles à abandonner leurs maisons, des centaines de personnes provenant de différentes localités regagnent les rues pour une deuxième fois.

Vêtus de toutes les couleurs, les manifestants ont donné le coup d’envoi de la journée à « Saye », parcourant plusieurs rues pour atteindre le centre ville de Port-au-Prince.

Port-au-Prince : Les Manifestants de Carrefour-Feuilles bombardés à coups de gaz lacrymogènes

Le long de leur parcours, ils érigent des pierres, des pneus enflammés ainsi que des véhicules à travers les rues pour obstruer la circulation d’automobiles afin de faire passer leurs revendications.

Arrivés dans les parages de la base de l’Unité Départementale de Maintien d’Ordre (UDMO) de l’Ouest 1, au Champ-de-Mars, ils ont été chassés par des policiers qui ont fait usage abusif de gaz lacrymogènes.

Port-au-Prince : Les Manifestants de Carrefour-Feuilles bombardés à coups de gaz lacrymogènes

Traqués comme des animaux féroces, les manifestants se réfugient à la rue Capois pour tenter de remobiliser la mobilisation.

Là, ils dressent des barricades enflammés respectivement aux ruelles Marcelin, Waag et Roi, entre autres pour réclamer une intervention policière à Savane Pistache en réponse aux attaques armées des bandits de  »Gran Ravin ».

Port-au-Prince : Les Manifestants de Carrefour-Feuilles bombardés à coups de gaz lacrymogènes

Sans répit, une patrouille déploie sur les lieux et disperse à nouveau la foule en lançant en sa Direction, des bonbonnes de gaz lacrymogènes. Impuissante, elle s’est oubliée de rebrousser chemin face à cette intervention policière.

Aussi faut-il mentionner que les activités commerciales et de transport en commun sont quasi-paralysée à Carrefour-feuilles et ses environs, notamment à cause de la situation de tension qui y règne ainsi que la mobilisation de rues.

Entre temps, 2H : 08 PM, des rafales d’armes sont entendues à Savane Pistache.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)