Accueil ACTUALITÉS

Port-au-Prince : Marche pacifique pour dénoncer le « comportement raciste » de Luis Abinader contre des Haïtiens

207

En vue de dénoncer les mauvais traitements que subissent les Haïtiens en Republique Dominicaine suivis de leurs déportations massives du pays, des structures de défense des droits humains ont organisé une marche pacifique le mardi 29 novembre 2022, à Port-au-Prince.Les participants en ont profié pour demander au Gouvernement d’Ariel Henry de venir en aide aux migrants haïtiens face au « comportement raciste » du président dominicain, Luis Abinader à leur égard.

LE FACTEUR HAÏTI, le 30 Novembre 2022._L’initiative a été l’œuvre du Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR), le PAPDA et la Plateforme des Organisations Haïtiennes des Droits Humains (POHDH), entre autres.

Tout a démarré sur la place de la Constitution, au Champs-de-Mars, à Port-au-Prince, dans la Capitale haïtienne. Sous un Soleil de plomb, des dizaines de personnes ont parcouru plusieurs rues, brandissant des pancartes pour exprimer leur indignation face aux mauvais traitements infligés aux Haïtiens en quête d’une vie meilleure en Republique Dominicaine.

Tout au long du parcours, les protestataires ont dénoncé la violation des droits des migrants haïtiens par les autorités du pays. Pour cracher leur frustration, ils ont lancé des propos grivois à l’enceinte des Dominicains, notamment le Président Luis Abinader qu’il ont qualifié de « raciste ».

Port-au-Prince : Marche pacifique pour dénoncer le "comportement raciste" de Luis Abinader contre des Haïtiens

 

Laissant la place de la Constitution (au Champ-de-Mars), ils ont parcouru plusieurs coins et recoins de Lalue en passant par Nazon jusqu’au Carrefour Aéroport Delmas pour s’installer pendant plusieurs heures devant le bâtiment logeant l’Ambassade Dominicaine à Pétion-Ville.Ce, dans l’objectif de dire NON aux traitements inhumains dont sont victimes leurs compatriotes.

Devant l’institution sus-indiquée, les participants appellent le Gouvernement dominicain au respect des droits des personnes vivant au pays, notamment les Haïtiens refoulés massivement en Haïti.

Port-au-Prince : Marche pacifique pour dénoncer le "comportement raciste" de Luis Abinader contre des Haïtiens

 

Ils ont déclaré que le Président dominicain Luis Abinader est dans son droit de protéger sa Nation mais, ça ne doit pas se faire par la banalisation de la vie humaine.

En revanche, ils disent miser sur un acte de grandeur des autorités haïtiennes pour accompagner les ressortissants dans leurs péripéties.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)