Accueil ACTUALITÉS

Port-au-Prince : Me Edler Guillaume promet de déraciner la corruption pour une justice « efficace »

438

Nommé nouveau Commissaire du Gouvernement à la tête du Parquet de Port-au-Prince, Me Edler Guillaume a été installé ce lundi 29 mai 2023, dans ses nouvelles fonctions. Il a pris officiellement les rênes de la juridiction, en remplacement de Me Jacques Lafontant, en présence du Doyen au Tribunal de Première Instance de ce ressort, Me Chavannes Étienne. D’entrée, le Chef de la poursuite légale promet de lutter contre la détention préventive prolonger, la spoliation et la corruption pour une justice sereine et efficace.

LE FACTEUR HAÏTI, le 29 Mai 2023._Me Edler Guillaume prend officiellement les commandes du Parquet de la Capitale suite à son installation ce lundi.

La cérémonie s’est déroulée au nouveau local du Parquet, à Lalue sous les yeux du Doyen au Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, du Directeur du Ministère de la justice et d’autres membres de la basoche.

Dans un discours d’une dizaine de minutes, le nouveau Me Edler Guillaume a promis monts et merveilles à la Nation, notamment aux professionnels du droit qui ont assisté à la cérémonie.

Me Edler Guillaume los de son installation

D’entrée, il dit donner la garantie que sur son leadership, sera administrée une justice saine, sereine, impartiale efficace et équitable dans un délai raisonnable afin de projeter une meilleure et réelle image de l’appareil judiciaire haïtien, en particulier à Port-au-Prince.

Le Magistrat poursuit en déclarant qu’en sa qualité de chef du Parquet, ses objectifs sont conformes à la politique pénale du Gouvernement. Il s’agira bien dit-il de lutter contre la détention préventive prolongée, de combattre la Corruption. Outre, ces promesses, Me Edler Guillaume avertit les spoliateurs et les accapareurs sur le fait que la justice sera triompher sur l’insécurité et le banditisme.

« En ce qui concerne la détention préventive prolongée, c’est en attaquant à ce fléau que le Parquet doit prévenir de manière significative la population carcérale », a t-il enchaîné haut et fort.

Me Jean Edler Guillaume entouré d’autres membres de la basoche

Pour finir, le nouveau chef du Parquet de la juridiction de Port-au-Prince rassure qu’il fera tout ce qui est en son pouvoir de concert avec ses collaborateurs pour que la Nation recommence à prendre confiance dans la justice haïtienne.

En fin de compte, Me Edler Guillaume appelle à la franche collaboration et participation de tous les avocats, juges et parquetiers pour la redynamisation de la justice en travaillant en synergie pour faciliter la tenue d’audiences et le traitement des dossiers au profit des justiciables.

Poignée de main entre le Commissaire Edler Guillaume et ses nouveaux collaborateurs

Du haut de ses grands chantiers, la Fondation Je Klere (FJKL) demande au commissaire de prendre des dispositions pour refaire l’image du Parquet de Port-au-Prince afin qu’il cesse d’être un bastion de racketteurs, de mettre l’action publique en mouvement pour que les auteurs et complices du cambriolage du greffe du Parquet soient identifiés, poursuivis et punis conformément à loi  et de faire cesser la pratique de « vente de mandat d’amener » au Parquet de Port-au-Prince en interdisant l’émission de mandats d’amener par les parquetiers en dehors des cas de flagrant délit conformément aux dispositions de l’article 22 du code d’instruction criminelle, entre autres.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)