Accueil ACTUALITÉS

Port-au-Prince : Un « graphiste d’imprimeur II » du Groupe Le Nouvelliste blessé par balle

395

Un situation de tension règne ce mercredi 27 juillet 2022, à Port-au-Prince, notamment dans les parages du pénitencier national où de fortes détonations sont entendues. En conséquence, un « graphiste d’imprimeur II », une entreprise d’imprimerie appartenant aux Chauvet, responsables du Quotidien Le Nouvelliste est touché par balle.

LE FACTEUR HAÏTI, le 27 juillet 2022._Des tirs nourris d’armes de hauts calibres sont entendus ce mercredi aux alentours du Pénitencier National, plus grand centre carcéral du pays. Selon des informations parvenues à notre rédaction, la thèse d’une tentative d’évasion n’est pas écartée.

Depuis, une situation de tension s’installe dans la zone où des gens prennent leurs pieds à coup pour se retirer.

Ces détonations ne sont pas sans conséquence sur le Quotidien LE NOUVELLISTE, situé à la Rue du Centre ainsi que d’autres entreprises appartenant aux Chauvet, implantées dans la zone.

Selon une source officielle contactée par la rédaction de l’agence de presse en ligne LE FACTEUR HAÏTI, un « graphiste d’imprimeur II », une entreprise d’imprimerie dirigée par les Chauvet est atteint par balles.

Port-au-Prince : Un "graphiste d'imprimeur II" du Groupe Le Nouvelliste blessé par balle

Il répond du nom de Franckel Rodolph. Selon notre source jointe au téléphone, l’employé a été touché au dos.

Dans la foulée, il a été transporté d’urgence dans un centre hospitalier de la capitale afin de recevoir des soins que son cas necessite.

Outre à cela, d’autres employés sont coincés à l’intérieur du bâtiment logeant le journal Le Nouvelliste, situé à quelques mettre du Pénitencier.

Au moment de la rédaction du texte, (12h10 PM), les crépitements d’armes chantent toujours dans la zone.

LE FACTEUR HAÏTI LFH