Accueil ACTUALITÉS

Port-au-Prince : Un policier succombe à ses blessures par balles de ses frères d’armes

Le policier Lovensky Alphonse/ Crédit Photo : Source policière

Un policier du nom de Lovensky Alphonse dit « Kiki », 26ème promotion, succombe à ses blessures par balles de ses frères d’armes, dans la matinée du mardi 28 Mars 2023, à Port-au-Prince.Il a été touché à Lalue suite à un déficit de communication entre lui et des policiers cantonnés à l’antenne de Poste Marchand, après avoir récupéré un véhicule suspecté dans un cas d’enlèvement à Delmas 30 sur une employée de la BRH

LE FACTEUR HAÏTI, le 28 Mars 2023._Selon les informations recueillies auprès de plusieurs sources policières jointes au téléphone par la rédaction de l’agence, le véhicule se trouvait Lovensky Alphonse dit « Kiki » aurait été impliqué dans un rapt au niveau de la Commune de Delmas.

Informée de l’action, la police nationale d’Haïti à travers CRO, a lancé une alerte sur le véhicule en question ( propriété de l’EDH) qui était à destination du Centre-Ville de Port-au-Prince, la Capitale d’Haïti.

Empruntant l’axe routier de Lalue, une intervention d’une patrouille a forcé les occupants du véhicule sous alerte à prendre la fuite et l’abandonner sur la voie publique.

Port-au-Prince : Un policier succombe à ses blessures par balles de ses frères d'armes
Le véhicule de l’EDH laissé par les bandits à bord duquel se trouve le policier Lovensky Alphonse/ Crédit Photo : Source policière

En revanche, les policiers qui ont réussi à déjouer le coup, ont pris le contrôle dudit véhicule afin de le conduire dans une base de police sans communiquer avec leurs frères d’armes, notamment le Haut Commandement.

Lire aussi  États-Unis : La Députée républicaine Jackie Walorski décédée dans un accident de la circulation

En bandition, les policiers affectés au poste de police de Poste-Marchand, non informés de cette interception de la part de leurs frères d’armes, ont tiré sur le véhicule. En conséquence, le policier Lovensky Alphonse, 26ème promotion, qui était au volant du véhicule suspect intercepté a reçu plusieurs projectiles dans différentes parties de son corps.

Port-au-Prince : Un policier succombe à ses blessures par balles de ses frères d'armes
Le policier Lovensky Alphonse/ Crédit Photo : Source policière

Dans la foulée, il a été conduit en urgence par ses collègues policiers à l’hôpital Médecins Sans Frontières de Tabarre pour tenter de sauver sa vie.

En vain, car quelques minutes après son admission en soins intensifs, KIKI, Agent II qui travaillait au Fort National, a succombé à ses graves blessures par balles, selon nos sources policières contactées.

Les mêmes sources jointes au téléphone confirment que le policier décédé laisse derrière lui un enfant d’environ 3 mois.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)