Accueil ACTUALITÉS

Port-au-Prince : Une trentaine de personnes séquestrées à bord de 2 auto-bus à Village de Dieu

1038

Joint au téléphone par la rédaction de l’agence de presse en ligne LE FACTEUR HAÏTI, le syndicaliste Changeux Méhu confirme que les gangs de Village de Dieu ont détourné ce vendredi 10 juin 2022, deux auto-bus à bord desquels montaient plus de passagers à destination de Miragoâne.Selon le responsable de l’Association des Propriétaires et Chauffeurs d’Haïti (APCH), ces personnes sont pour l’instant séquestrées au fiefs des bandits.

LE FACTEUR HAÏTI, le 10 juin 2022._ Deux (2) auto-bus transportant des passagers en provenance de Port-au-Prince à destination de Miragoâne (Nippes), ont été détournés ce vendredi 10 juin par des membres du gang de Village de Dieu. Contacté par la rédaction de l’agence de presse en ligne LE FACTEUR HAÏTI, le Président de l’Association des Propriétaires et Chauffeurs d’Haïti (APCH) confirme que les bandits ont marché jusqu’à la station sise à Portail-Léogâne pour commettre leur forfait.

Selon le syndicaliste, les deux auto-bus ont l’habitude de transporter 18 passagers chacun pour un total de 36 dans l’ensemble.

Port-au-Prince : Une trentaine de personnes séquestrées à bord de 2 auto-bus à Village de Dieu
Vue partielle de la chambre dans laquelle se trouvent les otages à Village de Dieu, il s’agit d’une photo extraite de la vidéo publiée par le chef de gang de la base 5 secondes

De plus, ils emmènent avec eux , dans leur fief, aux Village de Dieu, les deux conducteurs, confie Changeux Méhu.

Depuis, toutes les personnes à bord y sont séquestrées, déclare le syndicaliste lors de cet entretien téléphonique.

Port-au-Prince : Une trentaine de personnes séquestrées à bord de 2 auto-bus à Village de Dieu
Le nommé Izo, chef de gang de la base 5 secondes dans sa vidéo après le détournement des auto-bus/

Quant au chef de file de la base 5 secondes, dans une courte vidéo qu’il a publiée, ce dernier montre le visage des passagers détenus tout en s’adressant au Commissaire du Gouvernement de Miragoâne, Me Jean Ernest Muscadin, accusé d’exécuter un présumé membre du gang de Village de Dieu connu sous le sobriquet « Zo Pwason ».

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)