Accueil CRIMINALITÉ

Port-au-Prince : Un Sergent de l’Armée tué d’une balle perdue au Grand Quartier Général des FADH

Ama7217 4002
Des soldats des FADH ( Photo : Google)

L’Armée d’Haïti est frappée par les violences instaurées par les gangs armées en Haïti. En effet, le Sergent Fourrier Joseph Oril a été tué après avoir reçu hier mardi 5 Mars 2024, une balle perdue dans la tête. Il a été victime au Grand Quartier Général des Forces Armées d’Haïti (FADH), sis au champs-Mars, à Port-au-Prince, confirme l’institution.

LE FACTEUR HAÏTI, le 6 Mars 2024._Deuil au sein des Forces Armées d’Haïti (FADH) suite au décès par balles le mardi 5 Mars 2024, du Sergent Fourrier Joseph Oril.

Selon un communiqué du Secretariat du Haut État-Major de l’Armée, l’officier de police a été atteint d’un projectile dans la tête au Grand Quartier Général du corps militaire situé au Champs de Mars, à Port-au-Prince (Ouest).

Les faits se sont déroulés aux environs de 2H: 30 PM alors que le Sergent Fourrier Joseph Oril, membre de l’Unité de Sécurité du Grand Quartier Général, remplissait ses tâches sur son lieu de travail.

Ama7217 4002
Des soldats des FADH ( Photo : Google)

Touché par balles, il a rendu son dernier souffle en cours de route au moment où ses collègues le transportaient dans un centre hospitalier de la Capitale.

Depuis environ huit jours, la Capitale haïtienne est en proie de violences armées de gangs qui militent pour invincer Ariel Henry de son poste de Premier Ministre. Pour atteindre l’objectif, ils ont lancé des assauts sur la prison civile de Port-au-Prince et celle de Croix-des-Bouquets, facilitant ainsi l’évasion de plus de 5 000 détenus.

Lire aussi  Port-au-Prince-Insécurité : Kidnapping spectaculaire à la Ruelle Waag

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)