Accueil ACTUALITÉS

Qatar 2022 : La France en 8ème de finale, la Pologne en pôle position, l’Australie à l’affût et l’Argentine se relance

268

Plusieurs Nations étaient au rendez-vous ce samedi 26 Novembre, à l’occasion de la 2ème journée de la phase de groupe de la Coupe du Monde Qatar 2022. C’est le cas de la France qui a composté son billet pour les 8ès de finale du tournoi, la Pologne et l’Australie qui en rêvent, tout comme l’Argentine, portée par Messi, buteur et passeur, qui se relance dans la course.

LE FACTEUR HAÏTI, le 26 Novembre 2022._En effet, la première rencontre de cette longue journée mettait aux prises, à compter de 5 heures du matin, l’Australie à la Tunisie. Au terme du temps réglementaire, les Australiens l’ont emportée sur la plus petite des marges (0-1).

Les Socceroos se sont offerts cette victoire étriquée face aux Aigles de Carthage grâce à un but inscrit à la 23ème minute de jeu par Mitchell Duke. Une première victoire qui permet aux Australiens de rêver une qualication pour la suite de la compétition au cas où ils gagneront la dernière journée contre le Danemark.

Finie cette affiche, place au duel entre la Pologne et l’Arabie Saoudite. Vainqueurs (1-2) de l’Argentine, les Saoudiens affrontaient les Polonais avec pour mission d’empocher les 3 points de la victoire. Ce, pour se hisser en 8ème de finale. Ce fut tout le contraire, car les hommes du technicien français Hervé Renard ont été défaits (2-0) par leurs adversaires du jour.

D’abord, les Faucons Verts ont concédé le premier but de la partie à la 40ème minute de jeu, marqué par Piotr Zielinski sur une passe de Robert Lewandowski. Cinq (5) minutes plus part, soit à la 45ème, les Saoudiens avaient la possibilité de mettre le match à égalité. Coup d’échec, car Salem Al-Dawsari a manqué face à Szczesny, un pénalty que l’arbitre central avait sifflé en faveur son équipe.

En réponse, à la 82ème minute, Robert Lewandowski, passeur sur le premier but, a inscrit le sien après avoir chipé le ballon des pieds d’un défenseur saoudien. Il s’agit de son tout premier but en Coupe du Monde. Victorieuse de l’Arabie Saoudite, la Pologne, pour sa 3ème sortie défiera l’Argentine de Lionel Messi pour une place qualificative pour le prochain tour.

La France pour sa part, s’est débarrassée (2-1) du Danemark, grâce à, notamment sa pépite, Kylian Mbappé, auteur d’un doublé (61ème et 86ème) minute de jeu sur des passes décisives de Théo Hernandez et Antoine Griezmann. Á l’opposé, Andreas Christensen, à la 68ème minute, de la tête, avait égalisé pour les Danois. Portée, l’attaquant du PSG, la France a validé son billet pour la suite du tournoi avant même de disputer la dernière rencontre de la phase de groupes.

Enfin, le choc du « do or die » de cette longue journée mettait face à face, l’Argentine et le Mexique. Les deux formations étaient en quête de leur toute première victoire en terre qatarie.Cependant, la pression était du côté des Argentins, en quête de leur premier point après avoir été battus par les Arabes lors de la journée précédente.

Dans cette rencontre où Argentins et Mexicains jouent la prudence, les premières 45 minutes s’étaient soldées sur le score nul et vierge. Un résultat que ne faisait pas l’affaire des Sud-Américains.

En seconde période, les protégés de Scaloni ont été mieux inspirés. En effet, leurs efforts ont été, d’abord recompensés à la 64ème minute de jeu, sur un coup de génie de Lionel Messi. Servi par Angel Dì Maria, le Capitaine de l’Albiceleste, un contrôle suivi d’un enchaînement du pied gauche, a ajusté, d’une frappe au ras du sol, Francisco Guillermo Ochoa, le gardien mexicain.

À trois minutes de la fin du temps réglementaire (87è), Enzo Fernández, entré en cours de jeu, a scellé la victoire des siens en inscrivant le second but du match, sur une superbe frappe enroulée du droit. Le jeune milieu de terrain du SL Benfica a explosé la défense mexicaine sur une passe du sextuple Ballon d’Or.

Grâce à ce succès, l’Argentine respire une bouffée d’air frais et jouera son avenir lors de la 3ème et dernière journée de la phase de groupe face à la Pologne de Robert Lewandowski.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)