Accueil ACTUALITÉS

Qatar 2022 : L’Équateur a gâché la fête

487

L’arbitre italien Daniele Orsato a sifflé ce Dimanche 20 novembre 2022, le coup d’envoi de la 22ème édition de la Coupe du Monde lors de la rencontre qui opposait l’Équateur au Qatar. Au final, le pays organisateur s’est incliné (0-2) devant son public.Enner Valencia, auteur d’un doublé, a été la star de la soirée.

LE FACTEUR HAÏTI, le 20 novembre 2022._La rencontre inaugurale s’était déroulée à « Al Bayt Stadium » dont la capicité est de 67372 places.Ce sont les Qataris qui avaient fait bouger le ballon en premier depuis le rond central sous le sifflet d’Orsato.

Depuis lors, les locaux ont perdu le contrôle du jeu. Pour preuve, ils auraient pu encaissé le premier but de la partie dès la 3ème minute de jeu. Heureusement pour eux, la VAR a annulé cette première réalisation d’Enner Valencia pour hors jeu.

Incapables de tenir la rencontre par le bon bout, les Qataris, à la 15ème minute, ont concédé un pénalty pour une faute de leur gardien, Saad Al-Sheeb dans sa surface sur Enner Valencia.En consequence, le portier a écopé le premier carton jaune du tournoi.

Qatar 2022 : L'Équateur a gâché la fête
Enner Valencia en pleine célébration/ CP : FIFA

Une minute plus tard, soit à la 16ème, le Capitaine équatorien a pris à contre-pied le dernier rempart adverse pour se donner justice.Il devient depuis lors, le premier buteur de la compétition. Donc, un but à zéro pour les Sud-américains.

Déjà dos au mur, l’équipe qatarienne a encaissé le second but de la partie à la 31ème minute de jeu. Encore Enner Valencia à la baguette pour son doublé personnel.

Cette foi-ci, l’ancien attaquant de West Ham United s’était illustré de la tête, à la reception d’un centre d’Angelo Preciado venant de la droit pour devenir provisoirement meilleur scoreur du mondial.Ici prend fin la première manche.

Qatar 2022 : L'Équateur a gâché la fête

En seconde période, le Qatar a gardé sa cage inviolée mais, n’arrivait pas à trouver la faille dans la défense équatorienne, malgré les divers changements opérés par l’entraîneur espagnol.

Au terme du temps reglementaire, les Équatoriens l’emportent (0-2) et gâche la fête des Asiatiques.Quant au Qatar pour sa part, il devient la première nation organisatrice à perdre son match inaugural dans toute l’histoire de la coupe du monde.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)