Accueil ACTUALITÉS

Retrait d’argent en dollars : Des clients ont pété les plombs à la UNIBANK de la rue Darguin (Petion-Ville)

Vue partielle de l'intérieur de la succursale de la UNIBANK à la rue Darguin/ Crédit photo : Auteur (e) inconnu (e)

Des clients ont vandalisé ce samedi 29 Avril 2023, la succursale de la UNIBANK, de la rue Darguin, dans la Commune de Pétion-Ville. En colère contre les responsables qui leur refusent des retraits en dollars, les protestataires ont renversé et cassé pas mal de matériels qui s’y trouvent.

LE FACTEUR HAÏTI, le 29 Avril 2023._Les clients des plusieurs banques commerciales de la capitale haïtenne, notamment la UNIBANK, se trouvent dans l’incapacité de retirer leur argent en dollar au sein de ces institutions.

“Pas de dollars”, c’est cette phrase “provocatrice” que les caissiers et caissière ont prononcée en présence des clients (tes) pour tenter de les convaincre à recevoir en gourdes, le montant d’argent qu’ils / elles veulent retirer en devise américaine.

L’une des succursales de la UNIBANK/ Crédit photo : Google

Cette pratique mal vue, considérée comme une pillule difficile à avaler par certains clients, a suscité des grincements de dents à l’intérieur des succursales des banques jusqu’au pétage de plombs.

En guise d’illustration, ce samedi 29 Avril 2023, des clients qui ont voulu effectuer des transactions de retraits en dollars, ont provoqué une situation de tension à l’intérieur de la succursale de la UNIBANK sise à la rue Darguin à Pétion-Ville.

Vue partielle de l’intérieur de la succursale de la UNIBANK à la rue Darguin/ Crédit photo : Auteur (e) inconnu (e)

Des images disponibles ont fait état de plusieurs chaises, bureaux et d’autres accessoires renversés par les clients en colère. En plus de ces matériels, des boîtes contenant des documents ont été vues par terre, alors que tout ce qu’elles contiennent sont éparpillés çà et là, peut-on constater.

Les clients de cette banque commerciale ont passé à l’action en signe de protestation face au refus des concernés de les permettre d’effectuer des retraits en dollars.

Après avoir vandalisé l’espace, les protestaires se faisaient la queue dans de longues lignes pour forcer les caissiers et caissières à satisfaire leurs revendications.

Cette cliente réclame son argent en dollar/ Crédit photo : Auteur (e) inconnu (e)

À rappeler que la semaine écoulée, plusieurs clients, notamment deux femmes et un homme se déshabillaient publiquement dans des succursales de banques toujours dans l’idée de retirer leur agent en devise américaine.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)