Accueil ACTUALITÉS

Saint-Marc : Des regroupements politiques appellent à la poursuite de la mobilisation pour renverser le gouvernement

366

Les responsables de certaines organisations politiques œuvrant à Saint-Marc, telles que : « Latibonit kanpe pou Ayiti » et « Tèt kole ti peyizan ayisyen » s’étaient présentés en conférence de presse ce mercredi 5 Octobre 2022, pour continuer à dénoncer la mauvaise gestion du gouvernement en place ainsi que les brutalités policières contre les manifestants lors des protestations populaires.

LE FACTEUR HAÏTI, le 5 Octobre 2022._Lors de cette sortie médiatique, les chefs de file de ces structures politiques dénoncent l’ignorence du Premier Ministre Ariel Henry face aux diverses revendications de la population haïtienne qui crachent son ras-le-bol au jour le jour à travers les rues.

Responsable du regroupement dénommé « Tèt kole ti peyizan ayisyen », Louis Pierre Marry responsabilise le régime PHTK de tous le maux du pays durant ses 10 dernières années aux commandes du pays.

Le militant politique fustige aussi le comportement des autorités gouvernementales, notamment le ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, Nesmy Manigat qui selon lui, ont galvaudé la réouverture des classes fixée au lundi 3 Octobre dernier.

« Le Ministre Nesmy Manigat est un irresponsable au point où il avait même opté pour une rentrée scolaire progressivement (Ti pa tipa), alors que les conditions n’étaient pas réunies », a critiqué Louis Pierre Marry.

Saint-Marc : Des regroupements politiques appellent à la poursuite de la mobilisation pour renverser le gouvernement
Appel à la poursuite de la mobilisation contre le gouvernement

De son coté, Rigaud Vélumat s’en prend à la Communauté Internationale qui, dit-il, ne cesse de s’immiscer dans les affaires internes d’Haïti sans pouvoir proposer la solution du crise dans laquelle le pays s’enlise depuis des lustres.

Le dirigeant de « Latibonit kanpe pou Ayiti » a profité de cette conférence de presse pour dénoncer, plus loin, le comportement jugé « brutal » des policiers vis-à-vis des la population saint-marcoise lors des manifestations anti-gouvernementales organisées dans la commune contre l’ajustement des prix des produits pétroliers, la vie l’insécurité et la démission du Premier Ministre Ariel Henry, entre autres revendications.

Malgré tout, Louis Pierre Marry et Rigaud Vélumat disent soutenir le peuple haïtien dans ses revendications et l’encourage à poursuivre la lutte afin de renverser le gouvernement actuel.

ME FACTEUR HAÏTI (LFH)