Accueil CRIMINALITÉ

Saint-Marc : Le gangster Paul Asmy recherché par la police, 2 membres de son gang arrêtés

Img 20240619 Wa2933

Les membres du gang opérant à Ti Monette et à Guiton (Saint-Marc) ont attaqué dans la nuit du vendredi 14 au samedi 15 juin 2024, la compagnie « Ti Malice » située à Ti Monette (Bas-Morne Saint-Marc). Lors de l’attaque, ils ont désarmé deux (2) agents de sécurité et détourné par la suite un camion rempli de riz de l’institution à destination de Pont-Sondé. Moins de 48 heures après, la police a arrêté Paul Julio et Darisma Jean Baptiste, alias « Black » pour leur implication présumée dans l’attaque.Quant au chef de file du gang, Paul Asmy , il est activement recherché par la police._

LE FACTEUR HAÏTI, le 19 Juin 2024._Arrestation par la police le dimanche 16 juin 2024, à Saint-Marc, Commune du Département de l’Ouest d’Haïti, de deux individus. Il s’agit de Paul Julio et Darisma Jean Baptiste, alias « Black ».

Ces derniers ont été mis sous les verrous pour leur implication présumée dans l’attaque armée perpétrée sur la Compagnie dénommée « Ti Malice », dans la nuit du vendredi 14 au samedi 15 juin 2024, selon une note publiée par la police Nationale d’Haïti (PNH).

Entre temps, la police dans l’Artibonite dit rechercher activement le chef du gang de Ti Monette et de Guiton dont le nom est Paul Asmy.

Lire aussi  Enquête sur l'assassinat de Jovenel Moïse : Le Pasteur Christian Emmanuel Sanon auditionné

Fb Img 1718842807653

Les malfrats ont profité de l’attaque pour désarmer deux (2) agents de sécurité de ladite compagnie, située à Ti Monette/ Bas-Morne Saint-Marc, poursuit la note de l’institution policière.

Après avoir attaqué la compagnie, les bandits ont détourné sur la route Nationale un camion rempli de riz qui était à destination de Pont-Sondé. Ils ont dérobé puis emporté avec eux une batterie et d’autres objets se trouvant à l’Intérieur de ce camion, a confirmé la police.

Ajouter à celà, les gangsters ont également incendié dans la même soirée du vendredi 14 au samedi 15 juin 2024, plusieurs maisons dans la zone de Ti Monette, à Saint-Marc, selon les autorités policières Saint-marcoises.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)