Accueil ACTUALITÉS

Saut-D’eau : Des individus armés encagoulés font irruption dans une maison et exécutent le propriétaire

1098

Un homme dont le nom est Moname Duvelsaint a été assassiné par balles chez lui, dans la soirée du jeudi 29 au vendredi 30 Septembre 2022, à Saut-D’eau, dans le département du Centre du pays.Il a été abattu par des individus armés encagoulés qui ont envahi sa maison, aux environs d’une heure du matin à la recherche des évadées de la prison civile de Cabaret qui cachaient chez lui.

LE FACTEUR HAÏTI, le 30 Septembre 2022._Des hommes armés encagoulés ont fait irruption dans la soirée du jeudi 29 au vendredi 30 Septembre 2022, à la maison d’un homme identifié sous le nom de Moname Duvelsaint, située à Saut-D’eau ,dans le Centre.

Par cette irruption, ils l’ont tué de plusieurs balles. Selon un proche de la victime, l’action s’était produite vers une heure, alors que les occupants de la maison étaient en plein sommeil.

À en croire cette source familiale, les assaillants accusent Moname Duvelsaint de cacher dans sa maison, des évadées de la prison civile de Cabaret, à des fins amoureuses.

Saut-D'eau : Des individus armés encagoulés font irruption dans une maison et exécutent le propriétaire
Le corps inerte de l’homme abattu à Saut-D’eau/ CP : Source familiale

Or, ces prisonnières qui seraient originaires de Saut-D’eau, auraient leurs concubins dans la zone, et que ce sont eux qui ont passé à l’action après s’être informés de la présence de leurs concubines chez lui.

Hormis la mort de Moname Duvelsaint, plusieurs habitants de la maison dont une femme sont sorties blessées par balles, avons-nous appris.

Saut-D'eau : Des individus armés encagoulés font irruption dans une maison et exécutent le propriétaire
Vue partielle de la prison civile des femmes à Cabaret/ CP : Auteur (e) inconnue

À rappeler que pas moins de 145 détenues sur 230 se sont évadées le jeudi 22 septembre dernier de la prison civile de Cabaret, selon des informations dont nous disposons

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)