Accueil ACTUALITÉS

Semaine de la Diaspora : Des personnalités et organisations haïtiennes et dominicaines honorées

154

La Fondation Zile et ses partenaires ont bouclé avec succès, ce dimanche 24 avril 2022, les activités de la 10ième Semaine de la Diaspora haïtienne en République dominicaine.

LE FACTEUR HAÏTI, le 27 Avril 2022._Réalisée autour du thème « Souverains, indépendants et Solidaires pour une île meilleure », cette semaine d’activités a été l’occasion de renforcer les liens entre les peuples dominicain et haïtien partageant l’île Quisqueya.

Conférences-débats, services religieux, foire gastronomique, foire de l’emploi pour des jeunes haïtiens et dominicains, projections de film documentaire, réalisation en République dominicaine d’une émission « Ranmase » du journaliste Jean Monard Métellus de la Radio Télévision Caraïbes (RTVC), cérémonie de remise de prix ont été entre autres, au menu de cette 10ième édition de la Semaine de la Diaspora dans 4 villes dominicaines.

Ainsi, au terme d’une soirée de Gala tenue à Santo Domingo, les organisateurs ont décerné des « Prix Diaspora » dans 8 catégories différentes à des personnalités et organisations haïtiennes et
dominicaines pour saluer leurs contributions au renforcement des liens entre les deux peuples ou à la cause haïtienne en République Dominicaine.

Semaine de la Diaspora : Des personnalités et organisations haïtiennes et dominicaines honorées

Le jeune chanteur haïtien Chrusman Saül, finaliste du prestigieux concours The Voice Dominicana 2022, a reçu le Prix Diaspora de l’haïtien Distingué en République, le Prix Diaspora du Travail Religieux revient cette année au Révérend Père Smith Milien de l’église Episcopale pour son travail exceptionnel aux côtés de la communauté haïtienne depuis plus de 30 ans dans l’est de la République dominicaine.

Les initiateurs ont voulu saluer le travail du Mouvement des Femmes dominicano – haïtienne (MUDHA), une ONG oeuvrant dans la défense et la promotion des femmes migrantes d’ origine haitienne, en l’attribuant le Prix Diaspora des Droits Humains. La delegation venue recevoir le trophée l’ a dedié à la fondatrice du MUDHA, Sonia Pierre décèdée en 2011.

De son côté la Fondation Ethnique Intégrale ( La FEI) une ONG crée en 2000, s’ est vu décerné le Prix de Diaspora de l’ Action Communautaire pour son support auprès des compatriotes vivant dans des Bateys, dans la catégorie Prix Diaspora de la Communication Sociale, la Fondation Zile et ses partenaires ont honoré le travail remarquable de la Radio Enriquillo dans la promotion d’une culture de paix et de bon voisinage entre les peuples dominicain et haïtien.

Le travail des jeunes n’a pa été mis de côté cette année, ainsi, le très talentueux professeur haïtien qui enseigne dans plusieurs universités dominicaines Aland Cadet a reçu le Prix Diaspora de la Jeunesse alors que l’artiste peintre Geo Ripley s’est vu attribué le Prix Diaspora de Solidarité Binationale pour son grand intérêt manifesté pour tout ce qui se rapporte à Haïti durant les 40 dernières années.
En dernier lieu, l’entreprise dominicaine de construction ARCO.DO DEVLOPEMENT implantée en Haïti après le séisme du 12 janvier 2010 a reçu le Prix Diaspora de la Responsabilité Sociale Entrepreneuriale pour sa promotion d’Haïti sur les réseaux sociaux comme une destination pour la création de projets immobiliers.

Le directeur exécutif de la Fondation Zile, Edwin Paraison se dit satisfait du déroulement des activités de la 10ième Semaine de la Diaspora haïtienne en République dominicaine. Il a remercié les partenaires ayant contribué à l’organisation de l’évènement dont les gouvernements haïtien et dominicain, et Vimenca/Western Union sponsor officiel depuis 6 ans.

Toutefois, sur la base de l’expérience positive que représente la « Semaine de la Diaspora » pendant une décade, la Fondation Zile souhaite l’ établissement d’ un vrai partenariat entre les acteurs intéressés des secteurs public, privé, la société civile et la coopération internationale afin de renforcer l’ envergure de l’ évènement et particulièrement éviter les soucis financiers autour de son organisation.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH) Rénald Guerrier