Accueil FOOTBALL

Supercoupe d’Espagne : Vinicius Junior Superman, le Real Madrid Superchampion, Xavi impuissant !

Le Real Madrid a écrasé 4-1 le dimanche 14 Janvier 2024, le FC Barcelone, en finale de la Supercoupe d’Espagne déroulée en Arabie Saoudite. Les Madrilènes ont infligé ce revers aux Catalans, grâce à notamment, un triplé en 40 minutes signé du Brésilien, Junior Vinicius, roi de la finale.

LE FACTEUR HAÏTI, le 14 Janvier 2024._Le Real Madrid est sacré Superchampion d’Espagne. Les « Meringue » s’offrent le titre suite à leur victoire (4-1) en finale de la Supercoupe d’Espagne contre le FC Barcelone.

Porté par son ailier vire-voltant, Junior Vinicius, la bande à Carlo Ancelotti a lancé les débats dès la 7ème minute de la rencontre. Servi par Jude Bellingham, « Vini », s’est défait du marquage de Jules Koundé, puis a dribblé Iñaki Peña avant de prolonger de ballon dans la cage vide pour le but de l’ouverture du score.

Trois minutes plus tard, soit à la 10ème, le brésilien, sur une remise de son compatriote, Rodrygo Goes à la suite d’une longue flèche de Jude Bellingham, a doublé la mise pour les siens. Avant son 2ème but, il aurait pu faire plus de mal au Barça, mais le dernier rempart catalan, avait repoussé sa frappe d’avant.

Dos au mur après avoir encaissé 2 buts en seulement 10 minutes, le FC Barcelone a tenté de riposter en multipliant les passes.

En récompense à une longue séquence de jeu qu’ils ont initiées, les Blaugranas, sur une reprise sèche de Robert Lewandowski, ont réduit l’écart du score à la 33ème minute de jeu.

Dépassé par les évènements, le FC Barcelone a concédé le 3ème but de la partie à la 39ème minute minute sur penalty. Celui-ci a été encore une fois l’œuvre du jeune talent Oriverde après s’être victime d’un tirage de maillot de Ronald Araujo. Fin de la première partie!

En seconde manche, le FC Barcelone qui se contentait de son « tiki taka », a encaissé le 4ème but de Rodrygo Goes, sur un dégagement raté de Jules Koudé, maillon faible de la défense catalane dans la rencontre.

Au final, le Real Madrid l’a emportée (4-1), empêchant ainsi à son rival de concerver son couronne de la précédente édition.

C’est le deuxième duel remporté cette saison par Carlo Ancelotti face à Xavi qui laisse planer des doutes sur l’essence de son projet de reconstruction du club qu’il prône depuis plus de 2 ans.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)