Accueil ACTUALITÉS

Trafic d’armes à Port-de-Paix : Première comparution de Me Robinson Pierre-Louis par devant le juge Walter Wesser Voltaire

719

Le Juge Walther Wesser Voltaire a débuté ce lundi 8 Août 2022, au Cabinet d’Instruction, l’audition de Me Robinson Pierre-Louis. Le Secrétaire Général du Barreau de Port-Au-Prince a été arrêté dans la soirée du vendredi 22 juillet 2022.Il est accusé de forfaiture, de suspicion de corruption, de trafic d’influence et d’association de malfaiteurs dans le dossier de la cargaison d’armes et de munitions à Port-de-Paix. Au terme de la séance, ses avocats qui se sont confiés à la presse, continuent de dénoncer ce qu’ils appellent « arrestation illégale » de leur client.

LE FACTEUR HAÏTI, le 8 Août 2022._Un mandat de dépôt émis le 25 juillet 2022, à l’encontre de Me Robinson Pierre-Louis. Il a été frappé par cette décision de justice trois (3) jours après son arrestation en date du 22 juillet 2022, à Port-au-Prince pour forfaiture, de suspicion de corruption, de trafic d’influence et d’association de malfaiteurs dans le dossier de la cargaison d’armes et de munitions à Port-de-Paix, entre autres.

Après son audition par la DCPJ, son dossier a été transféré au Cabinet d’Instruction pour des suites nécessaires suivies d’un mandat de dépôt contre lui. Il s’agissait d’une décision qui a été prise par le Commissaire du Gouvernement de Port-au-Prince, Me Jacques.

Ce lundi 8 Août 2022, Me Robinson Pierre-Louis a été auditionné au Cabinet d’instruction par le Magistrat Walther Wesser Voltaire autour des faits qui lui sont reprochés. La sésance s’était déroulée en présence de ses Avocats, notamment, la Bâtonnière Marie Suzie Legros et Me Iswick Théophin.

Après la séance, Me Iswick Théophin ne cesse de critiquer l’arrestation jugée « illégale » de son client. Il se dit confiant et souhaite que le juge statuant sur le dossier applique la loi afin que Me Robinson Pierre-Louis soit libéré de la prison.

Trafic d'armes à Port-de-Paix : Première comparution de Me Robinson Pierre-Louis par devant le juge Walter Wesser Voltaire
Me Robinson Pierre-Louis au milieu de plusieurs policiers/ CP : PASSION INFO PLUS

« L’instruction est secrète, mais tout s’était déroulé très bien. Mais, ce que nous espérons c’est la libération du Secrétaire Général du Barreau de Port-au-Prince qui se trouve en détention dans des conditions sanitaires anormales au Pénitencier National », a déclaré Me Théophin.

Quant à la Bâtonnière, Me Marie Suzie Legros, elle aussi a dénoncé la façon dont les agents du Bureau des affaires financières et économiques (BAFE) de la DCPJ avaient arrêté Me Robinson Pierre-Louis.

Elle rappelle, à ce effet, que les avocats de l’accusé ont fait appel en sa faveur.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)