Accueil ACTUALITÉS

Trafic d’armes et de munitions : Des Prêtres Séniors appellent à la démission du Comité Permanent de l’Église Épiscopale d’Haïti

672

Les Prêtres Seniors du Diocèse d’Haïti invitent le Comité Permanent de l’Église Épiscopale d’Haïti (EEH) démissionner afin de permettre à la justice de faire luire toute la lumière sur le dossier impliquant l’institution religieuse dans l’affaire de cargaison d’armes et de munitions à la Douane de Port-au-Prince. Le Comité des Prêtres a fait cette demande dans une correspondance datée du mercredi 24 Août 2022.

LE FACTEUR HAÏTI, le 25 Août 2022._L’étau se resserre au cou de l’Église Épiscopale d’Haïti suite à l’arrestation d’au moins cinq (5) personnes dans le cadre du dossier de cargaison d’armes et de munitions à la douane de Port-au-Prince.La dernière personne en date arrêtée est le comptable de l’institution identifié sous le nom de Jean Mary Jean Gilles.

En raison de l’implication de certains hauts dignitaires et employés de l’institution écclésiastique dans ce scandale, le Comité des Prêtres Séniors du Diocèse d’Haïti, dans une correspondance en date du mercredi 24 Août 2022, invite le Comité Permanent de l’Église Épiscopale d’Haïti à se retirer de la tête de l’institution dans un délai raisonnable.

« Nous demandons formellement que le CP se retire de la gestion de l’Église Épiscopale d’Haïti dans un délai raisonnable, afin de permettre à d’autres membres du Clergé et laïcs non impliqués dans le scandale de conduire le dossier avec plus de crédibilité et neutralité pour faciliter le travail de la police judiciaire et de la justice », peut-on lire dans la correspondance.

Trafic d'armes et de munitions : Des Prêtres Séniors appellent à la démission du Comité Permanent de l'Église Épiscopale d'Haïti

À travers ladite correspondance, les Prêtres Seniors du Diocèse d’Haïti en profitent pour adresser leurs reproches aux membres du Comité Permanent de l’Église Épiscopale qui selon eux, n’ont pas su gérer en bon intendants les intérêts de ce patrimoine.

Ils estiment que le Président du Comité n’a pas été capable d’évaluer le danger qui rode autour de l’Église puisqu’il « continue de signer les documents officiels en son nom, alors que le Secrétaire Exécutif, mis en cause, a été abandonné ».

Trafic d'armes et de munitions : Des Prêtres Séniors appellent à la démission du Comité Permanent de l'Église Épiscopale d'Haïti
Découverte d’armes illégales et munitions destinées à l’Église Épiscopale d’Haïti/ CP : AGD

Ainsi, les Prêtres Seniors insistent sur l’importance de la démission du comité permanent de l’Église Épiscopale en rappelant ce fameux principe stipulant que : « la femme de César ne doit être soupçonnée ». Et c’est pourquoi ils y voient un impératif que les membres du comité actuel se démettent de leurs fonctions afin de faciliter la tâche au autorités judiciaires.

Les Prêtres signataires de la correspondance répondent aux noms de : Révérend Père Kesner Ajax, Révérend Père Joseph Mathieu Brutus, Révérend Père Frantz J. Casséus et le Révérend Père Joseph Tancrel Diègue, entre autres.

À rappeler que selon les informations disponibles, le Père Fritz Désiré se trouve lui aussi dans le collimateur de la DCPJ pour son implication présumée dans ce dossier éclaboussant l’Église Épiscopale d’Haïti.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)