Accueil INSÉCURITÉ

Haïti- Insécurité : 10 enfants ont péri dans la guerre des gangs

282

La guerre des gangs éclatée en Haïti à la fin du mois d’Avril, notamment à Croix-des-Bouquets, a emporté dix(10) enfants, selon le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) dont six(6) en un seul jour. De plus, 500 000 autres n’ont pas d’accès à l’éducation à cause de la violence des gangs, a souligné l’institution américaine.

LE FACTEUR HAÏTI, le 8 Mai 2022._
Le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) a publié, hier samedi 7 Mai 2022, un communiqué de presse où il a confirmé la mort dix(10)enfants tués dans des actes de violence enregistrés dans la Plaine du Cul-de-Sac.

Parmi eux, six (6) ont péri en une seule journée, a informé l’UNICEF dans ledit communiqué. Il dénonce le fait que la bataille des gangs a empêché à 500 000 enfants d’aller à l’école, car près de 1 700 établissements scolaires ont fermé leurs portes.

Haïti- Insécurité : 10 enfants ont péri dans la guerre des gangs

Citant le Ministère de l’Éducation Nationale et de la formation Professionnelle (MENFP), l’organe des Nations Unies rapporte que 772 écoles sont fermées à Croix-des-Bouquets, 446 à Tabarre, 274 à Cité-Soleil et 200 autres à Martissant, Fontamara, centre-Ville et Bas-Delmas entre autres.

« En Haïti, 500 000 enfants ont perdu l’accès à l’éducation en raison de la violence liée aux gangs. Près de 1 700 écoles sont actuellement fermées dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince, alors que des affrontements entre gangs rivaux ont éclaté depuis fin avril », a écrit l’UNICEF.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)