Accueil INSÉCURITÉ

Violences armées en Haïti : Emmelie Prophète « perdue » dans les territoires dominicains ?

745
6331a8e2e0493 Img 3185 (1)
Emmelie Prophète Milcé, Ministre de la justice et de la Sécurité Publique / ©DR

La Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique publique d’Haïti, Emmelie Prophète Milcé, qui revenait de la France, se trouve dans l’impossibilité de fouler le territoire national et est bloquée en République Dominicaine.Alorsque les bandits continuent de s’accaparer de territoires, la Ministre, quant à elle, est portée disparue et « perdue » dans les territoires dominicains!

LE FACTEUR HAÏTI, le 5 mars 2024._ En voyage en France depuis plusieurs jours, la Vice-Présidente du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPN) et Ministre de la justice et de la sécurité, Emmelie Prophète, ne peut pas rentrer au pays en raison du chaos que les gangs instaurent dans la Capitale.

Embarquée à bord du vol Air Caraïbes qui revenait de la France depuis lundi, elle était contrainte de se rendre en Republique Dominicaine à cause de la démonstration de force des civils armés qui tentent de prendre d’assaut l’Aéroport international Toussaint Louverture.

Suite à de nombreuses attaques, les autorités dominicaines ont décidé de fermer leur espace aérien à Haïti. Ainsi, aucun avion ne peut décoller du sol dominicain pour se rendre en Haïti (vice-versa).

La ministre chargée de faire régner la justice en Haïti ne peut donc pas venir exercer sa fonction et est obligée de rester coincée en Republique Dominicaine à cause de la prise de contrôle de la Capitale par la coalition « Viv Ansanm » créee par les gangs les plus puissants de la capitale.

Ayant qualifié les zones contrôlées par les gangs armés de « territoires perdus » où elle n’oserait s’aventurer, la principale responsable de la sécurité en Haïti semble être « perdue » dans les territoires dominicains. Et ce, à cause de l’insécurité qui règne dans son pays.

De territoires perdus à pays perdu au profit des gangs, la Ministre est-elle perdue?

LE FACTEUR HAÏTI / Domond Willington