Accueil CRIMINALITÉ

Russie : Au moins 40 morts et 145 blessés lors d’un attentat terroriste dans un concert près de Moscou

226
Russie Fusillade (1)
Opérations des forces spéciales russes ( Photo : Dmitri Serebriakov/AP)

Une fusillade survenue le vendredi 22 Mars 2024, dans un concert au Crocus City Hall, près de Moscou, en Russie, fait au moins 40 morts et 140 blessés, a en croire les derniers chiffres avancés par les médias européens. Selon le service de sécurité russe FSB, il s’agit d’un attentat terroriste orchestré par des hommes armés en tenue de camouflage, revendiqué par le groupe « État Islamique ».

LE FACTEUR HAÏTI, le 22 Mars 2024._Le Président russe Vladimir Poutine a fait face le vendredi 22 Mars 2024, à son premier affront, une semaine après sa réélection pour un 5ème mandat.

En milieu de journée, des hommes armés en tenue de camouflage ont fait irruption à la salle de concert du Crocus City Hall tuant ainsi au moins 40 participants et blessant pas moins de 145 autres.

Les faits se sont produits près de Moscou, a déclaré le service de sécurité russe FSB, dénonçant un attentat de terroristes qui ont aussi incendié la salle qui recevait le spectacle du groupe de rock « russe Picnic » jusqu’à l’effondrement du toît.

Russie Fusillade (1)
Opérations des forces spéciales russes ( Photo : Dmitri Serebriakov/AP)

Les autorités sanitaires ont confirmé l’hospitalisation de 115 personnes dont 5 enfants sur une liste de 145 qui en sont sorties blessées. Ces dernières ont été secourues par de dizaines de camions de pompiers, d’ambulances et d’autres véhicules d’urgence.

Certains médias russes ont suggéré que les assaillants avaient pris la fuite à bord de plusieurs véhicules avant l’arrivée des forces spéciales et de la police anti-émeute.

Dans un communiqué publié par son agence de presse Aamaq, le groupe État islamique a déclaré avoir attaqué un grand rassemblement à Krasnogorsk, dans la banlieue de Moscou, tuant et blessant des centaines de personnes.

En réaction, les autorités russes, notamment le Maire de Moscou, Sergueï Sobianine, a décrit le drame comme une « immense tragédie ». Il a précisé que les autorités de l’État ont ouvert une enquête pour terrorisme.

Ap24082688897634
Des policiers russes sans les rues de Moscou ( Photo : Dmitri Serebriakov/AP)

Une mise en accusation de Kiev !

De son côté, Dmitri Medvedev, vice-président du Conseil de sécurité russe, a déclaré que « si l’implication de Kiev dans l’attaque de la salle de concert est prouvée, toutes les personnes impliquées doivent être traquées et tuées sans pitié, y compris les responsables de l’État qui ont commis un tel attentat ».

L’Ukraine nie toute implication dans l’attaque

Mykhailo Podolyak, conseiller du président ukrainien Volodymyr Zelensky, a, en revanche, nié l’implication de l’Ukraine dans l’attaque de la salle de concert.

« L’Ukraine n’a jamais eu recours à des méthodes terroristes », a-t-il déclaré sur X. « Tout dans cette guerre ne se décidera que sur le champ de bataille», a-t-il écrit.

LE FACTEUR HAÏTI (LFH)